12 Coups de midi – Paul éliminé et fatigué : confidences de Jean-Luc Reichmann

0
71

Jeudi 10 octobre 2019, l’annonce de l’élimination de Paul dans les 12 Coups de midi (TF1) a fait trembler les téléspectateurs. Le candidat atteint d’autisme Asperger s’est incliné sur une question dont il aurait pu avoir la réponse. Jean-Luc Reichmann a réagi à ce départ lors d’un entretien accordé à Télé Star. Déçu, l’animateur en a profité pour mettre une nouvelle fois un terme à certaines rumeurs de favoritisme.

Le Grenoblois de 20 ans, féru d’histoire au point de corriger une erreur de la production, s’est incliné sur une question que l’on aurait pu croire simple pour lui : “Qui a été deux fois président de la République sans jamais avoir été élu ?” Ce à quoi il a répondu Charles de Gaulle alors qu’il s’agissait en fait d’Alain Poher. C’est donc après 153 participations, six étoiles mystérieuses trouvées et 691 522 euros de gain que Paul quitte le célèbre jeu. Ému face au jeune homme, Jean-Luc Reichmann explique à nos confrères de Télé Star :Il a perdu bêtement sur une question d’histoire, sa marotte. Un problème de concentration dû à la fatigue.” Et de poursuivre : “C’était très émouvant, c’est la fin d’une belle histoire. Ce garçon a beaucoup pris sur lui avec son handicap pour supporter les lumières, le rythme de tournage… Il a été un Maître de midi merveilleux.”

Et face aux rumeurs de favoritisme qui ont vu le jour pendant la participation de Paul au programme, Jean-Luc Reichmann déclare : “Sa défaite sur un thème aussi facile pour lui a de quoi faire taire les grincheux qui nous ont accusés de favoritisme à son égard.

En août 2018, à Télé Poche, le célèbre animateur avait déjà pris la défense de Paul que l’on disait favorisé : “Ça me fait rire, car les questions sont aléatoires. Les gens qui critiquent n’ont qu’à venir s’inscrire à l’émission. Qu’ils agissent et viennent montrer qu’ils peuvent gagner le jeu et se mettre en danger comme Paul.” Dans ce même entretien, Jean-Luc Reichmann avait aussi évoqué les sommes gagnées par les candidats, parfois jugées trop élevées : “Oui, on explose les compteurs, mais moi, ça me fait plaisir. C’est marrant parce que TF1 m’a dit : ‘T’es sûr ? Ça fait beaucoup, non ?’ Mais dans la mesure où ça fait des super audiences tous les midis, je ne vois pas pourquoi on ne le partagerait pas. C’est à la hauteur de ce que les téléspectateurs me donnent chaque jour.