5 Hommes à la maison (M6) : Pourquoi la nouvelle émission de dating sort du lot

0
221

Dès le 27 juillet 2020 à 18h40, M6 lance un nouveau programme de divertissement mêlant à la fois romance et compétition : il s’agit de 5 Hommes à la maison. Adaptée du format britannique Five Guys, cette émission de dating au concept original et extrêmement bien pensé risque de rendre les téléspectateurs adeptes du genre accro.

À lire aussi

Home, sweet hommes

Le concept de 5 Hommes à la maison est simple et tient tout entier dans son seul nom : des femmes célibataires vont participer à une expérience inédite en testant une nouvelle forme de rencontres amoureuses, chacune d’entre elles invitant chez elle cinq hommes à la fois à partager son quotidien. Ils ont été sélectionnés pour lui plaire, selon ses critères, mais sont aussi bien différents les uns des autres. Ils vont vivre tous ensemble 24h/24 et passer par toutes les premières étapes d’une histoire d’amour – rencontre avec la famille, les amis… Au fil de la semaine et des affinités, la jeune femme célibataire fera des choix : chaque jour, un homme devra quitter la maison jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un, dans l’idéal l’élu de son coeur. Et chaque semaine, une nouvelle prétendante à l’amour accueillera cinq nouveaux aspirants.

Les cinq premiers épisodes rendent compte de l’aventure amoureuse de Jennifer, une maman de deux enfants en quête d’amour. Force est de constater que le programme est convaincant, voire addictif – au point de se demander pourquoi M6 n’a pas souhaité lui offrir une plus grande visibilité en le programmant en prime time.

Plus réalité que télé ?

Certes, 5 Hommes à la maison s’inscrit dans l’univers de la pure télé-réalité, puisqu’on filme le quotidien d’un groupe de personnes tel quel, mais le programme s’évertue à fuir précisément les clichés du genre. Comme c’est le cas avec L’amour est dans le pré, le téléspectateur est réellement plongé dans l’intimité de la célibataire et de ses prétendants puisque l’environnement est celui de la principale intéressée. Comme c’est le cas avec Mariés au premier regard, la force du programme réside aussi dans “la rencontre” entre des personnes qui ont été choisies pour se rencontrer sans se voir (juste une photo) ni se connaître au préalable. Ce qui génère des émotions fortes, des réactions parfois franches, toujours vraies. Enfin, à l’opposé d’émissions de télé-réalité qui ciblent un public plus jeune, les participants ont ici plus de 30 ans, du vécu, et ne cherchent pas spécialement à jouer un rôle.

En somme, 5 Hommes à la maison semble réunir les “bons” codes de la télé-réalité, privilégiant justement la réalité à la mise en scène outrancière ou à la création de faux événements. Par exemple, l’annonce à un candidat de son départ se fait sans aucun suspense inutile ni le moindre protocole – type cérémonie de la rose.

Seul point d’interrogation, à surveiller au cours des prochaines semaines, concernant le casting : il ne faudrait pas retrouver chaque semaine du côté des candidats les mêmes stéréotypes comme le beau gosse, l’introverti, l’homme trop sûr de lui, la grande gueule ou le dragueur compulsif. Ou l’effet déjà vu et la lassitude risqueraient de s’installer.