Brésil: Dilma Rousseff accuse son vice-président de “trahison”

0
974

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a accusé mardi de “trahison” son vice-président Michel Temer, qui a fait fuiter lundi l’enregistrement d’un discours préparé au cas où il succéderait à la dirigeante de gauche menacée de destitution au Parlement.

“Nous vivons des moments étranges de coup d’Etat, de farce et de trahison” a déclaré Dilma Rousseff à Brasilia, qualifiant sans le nommer Michel Temer de “chef conspirateur”.

Dans le discours, ce discret homme d’appareil qui ne cache plus ses ambitions avance que sa “grande mission désormais est d’apaiser le pays, d’unifier le pays”. Michel Temer y appelle tous les partis à travailler ensemble “pour sortir le pays de la crise” économique et politique dans laquelle le géant émergent d’Amérique latine est profondément englué, rapporte BFMTV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.