Aṣa : Sa relation amoureuse toxique a été une source d’inspiration

0
75

Forte et digne, présente et pourtant déjà tellement loin, Aṣa (prononcer Asha) a sorti, le 11 octobre 2019, son nouvel album Lucid, car elle l’est plus que jamais. L’album de la maturité ? Peut-être. En tout cas, la chanteuse-compositrice se sent grandie. “J’ai l’impression que je peux enfin vivre seule et que j’ai arrêté de me poser obsessionnellement la question : quand vais-je rencontrer l’homme de ma vie et avoir des enfants ?”

À lire aussi

Dans les pages de Elle du 31 octobre 2019, elle revient sur la relation toxique qui lui inspiré ce quatrième opus. La franco-nigériane de 35 ans se souvient : “Cet homme était surtout toxique pour lui-même, absurdement jaloux, mais j’ai commis l’erreur de vouloir le sauver”. Une tentative désespérée qui a duré jusqu’à l’intervention d’une de ses amies. “Elle m’a ouvert les yeux en me faisant comprendre qu’il suçait, tel un vampire, toute mon énergie.”

Pour se remettre, Aṣa reprend les pages de son journal intime et, dans la foulée, se lance dans l’écriture de Lucid. En découle un album vrai et doux, folk et soul à mille lieues de ce que la vie lui avait réservé. “Mon père me voyait avocate, raconte-t-elle. Mais elle s’est battue et désormais, elle fait ce qui lui plaît comme se lever à pas d’heure et allumer un cigare. Un “rituel” qui lui permet de “savourer le bonheur d’être seule”. Lucide et heureuse.