A Venise, le pont du Rialto inauguré après restauration

0
11
placeholder

Venise a célébré mardi l’achèvement de la restauration du célèbre pont du Rialto, avec le ténor Andrea Bocelli entonnant des airs lyriques depuis ce joyau de la Renaissance qui enjambe le Grand Canal.

Avec son élégante arche basse et ses arcades caractéristiques, le pont blanc étincelant qui permet de franchir le Grand Canal en son point le plus étroit est l’une des attractions touristiques les plus photographiées de Venise – et jusqu’au milieu du XIXe siècle, le seul moyen de le traverser à part en bateau.

La restauration complète du pont, qui aura coûté cinq millions d’euros, financée par le fondateur de la marque de vêtements Diesel, Renzo Rosso, a été achevée en 2019 après avoir commencé en 2015, ont précisé les organisateurs. Mais une cérémonie d’inauguration prévue a dû être reportée à deux reprises en raison du Covid-19.

“Ce pont est le pont de Venise”, a déclaré Luca Zaia, président de la région de Vénétie dont Venise est la capitale, aux invités réunis au sommet du pont. “C’est un morceau d’histoire, c’est un musée à ciel ouvert”.

Andrea Bocelli a chanté le célèbre air de Puccini “Nessun Dorma” lors d’une brève cérémonie d’inauguration, tandis que le flot de gondoles, de taxis nautiques et de péniches du Grand Canal passait en dessous.

Le pont à trois passages piétonniers et une arche de 6,5 mètres de hauteur est le plus ancien qui traverse actuellement le Grand Canal, reliant le quartier de San Marco au Rialto, le centre commercial de la ville et le célèbre marché du Rialto.

– 6.000 pieux en bois –

placeholder

Il est considéré comme un chef-d’œuvre architectural pour ses deux arcades de boutiques et ses allées piétonnes avec balustrades face à l’eau, le tout soutenu par 6.000 pieux en bois.

Construites entre 1588 et 1591, ses deux arcades de magasins ont été pendant des siècles le domaine exclusif des orfèvres.

Mais plus de 400 ans de vent, d’eau et de pollution – et l’afflux de touristes des temps modernes – ont laissé des traces sur la blanche pierre d’Istrie. La totalité de ses 5.000 mètres carrés de surface ont étés restaurés, y compris ses bas-reliefs décoratifs.

Des millions de touristes visitent chaque année Venise, classée au patrimoine de l’Unesco.

“C’est du tourisme de masse, ce n’est pas du tourisme de qualité”, a déclaré un employé d’une bijouterie du pont du Rialto, Alessio, à propos des 25 millions de touristes qui ont visité la ville en 2019 pré-Covid. “Venise ne peut pas gérer tous ces gens”.

En juillet, la “Sérénissime” a évité de peu d’être placée par l’Unesco sur la liste des sites en péril.

Après avoir interdit l’entrée dans la lagune des plus gros navires de croisières, les autorités veulent maintenant limiter l’afflux incontrôlé de touristes en les obligeant à réserver à l’avance et à payer.