Ablation partielle, radiothérapie… Nathalie Marquay fait le point sur l’état de santé de Jean-Pierre Pernaut

0
9

d’un cancer du poumon. Son épouse, Nathalie Marquay-Pernaut, est venue donner de ses nouvelles et rassurer sur son état, lors de son passage dans Touche pas à mon poste. “Il avait une bronchite, toussait beaucoup et on a découvert que c’était une tumeur. Au début, on ne pouvait pas opérer car c’était trop dangereux, j’ai insisté pour qu’on consulte d’autres médecins, qui ont dit qu’il n’y avait aucun danger”, a raconté Miss France 1987, qui est également venue à bout d’un cancer il y a quelques années.

“Quand vous faites l’opération, on vous retire la moitié du poumon, on peut ensuite l’analyser et savoir ce que c’est comme cancer, c’est très important…On a passé trois semaines à l’hôpital, tout s’est bien passé et puis au mois de septembre, l’autre poumon a été attaqué”, a révélé Nathalie Marquay-Pernaut. Face à cette récidive, une seule solution s’est offerte à Jean-Pierre Pernaut : les séances de radiothérapie.

“Il faut se battre, il ne faut pas baisser les bras, il faut être positif”, a martelé la maman de Tom et Lou, qui a expliqué qu’elle parlait ouvertement de la maladie à ses enfants. “Je ne veux plus que le cancer soit un mot tabou. Ce n’est pas une maladie contagieuse”, s’est-elle insurgée. Si Nathalie Marquay-Pernaut et Jean-Pierre Pernaut ont choisi de parler ouvertement de ce combat si intime, c’est pour lever la honte autour du cancer mais aussi pour encourager le public à se faire dépister.

Quant à l’évolution de la tumeur, la famille ne sera fixée qu’au mois de janvier, date du prochain scanner de Jean-Pierre Pernaut. “Bien évidemment que j’ai peur mais je fais confiance aux médecins. Il y a des progrès extraordinaires dans la médecine”, a déclaré la quinquagénaire.

Malgré tout, la mère de famille, qui se veut confiante, a peur de voir son homme souffrir. “Avec les rayons, à tout moment, il va y avoir une coque qui va se fêler. Je crains les douleurs, mais on en parle de temps en temps… Jean-Pierre a un caractère de dingue, je suis fière de lui”, a confié Nathalie Marquay-Pernaut, émue.