Adele amincie et en bikini : sa dernière photo suscite la polémique

0
81

L’appropriation culturelle, c’est pas joli joli. Adele vient d’en faire les frais en portant une tenue jamaïcaine, en hommage au festival britannique de Notting Hill, annulé cette année pour des raisons que l’on comprend aisément. La chanteuse britannique de 32 ans a publié une photo d’elle très amincie et portant un bikini aux couleurs du drapeau jamaïcain, les cheveux coiffés en petits macarons tressés, des bantu knots. Une coiffure africaine traditionnelle ; on se souvient que M. Pokora avait été au coeur d’une polémique pour s’être moqué de cette coiffure portée par sa belle-fille Violet.

À lire aussi

Sur cette photo publiée le dimanche 30 août 2020, Adele a voulu rendre hommage à ce festival, qui célèbre chaque année la culture des Caraïbes et la culture noire. Dans les commentaires, beaucoup d’internautes ont tenu à expliquer à la chanteuse en quoi sa tenue était problématique.

Ceci est complètement inutile. Arrêtez de vous approprier la culture noire. Les bantu knots ne sont pas pour vous. Point”, “S’il vous plaît, les Blancs, soyez vous-mêmes et arrêtez pour de bon avec l’appropriation culturelle. Adele, les bantu knots n’étaient pas nécessaires. Le bikini au drapeau de la Jamaïque non plus…”, peut-on lire dans les commentaires.

Plusieurs fans ont également pris la défense d’Adele s’agissant de cet hommage maladroit. “Nous, les Jamaïcains, on n’a pas de problème avec ça. Je pense que c’est une belle manière de représenter notre culture. Ne faites pas de la race un problème”, “On adore voir notre drapeau partout. Ça m’a fait sourire. J’adore l’impact que ma petite île a sur le monde“, ont-ils commenté.

Une petite polémique qui intervient en plein essor du mouvement Black Lives Matter, relancé par l’affaire Jacob Blake, un homme noir qui a reçu sept balles dans le dos de la part d’un policier blanc.