Adrien Cachot (Top Chef), des tensions avec David ? “Il fait partie des autres”

0
269

Clap de fin pour Top Chef 2020. Mercredi 17 juin, M6 a diffusé la grande finale du concours culinaire qui opposait David Gallienne à Adrien Cachot. Et c’est le chef étoilé qui a remporté l’aventure avec 56,1% des voix, une déception pour le membre de la brigade de Paul Pairet. Interrogé par Télé Loisirs, il est revenu sur son aventure et a notamment fait une confidence sur sa relation avec son rival.

À lire aussi

David Gallienne et Adrien Cachot ont partagé toute une aventure ensemble. Mais ce n’est pas pour autant que les deux candidats ont tissé des liens très forts. En effet, le finaliste malheureux s’est pris davantage d’amitié pour d’autres candidats. “On n’a pas trop échangé. On est sortis assez tard, on a enchaîné les interviews. J’ai des affinités avec beaucoup de candidats et un peu moins avec d’autres… David fait partie ‘des autres‘”, a-t-il répondu après qu’on lui a demandé ce que le gagnant et lui s’étaient dit après l’annonce du résultat.

Adrien Cachot s’est notamment très bien entendu avec Mallory Gabsi et a été très peiné le jour de son élimination : “On est tous déçus de l’élimination de Mallory. On ne la comprend toujours pas. L’épreuve de la vessie, je n’ai pas compris. Je ne suis pas dans la peau des chefs. On s’attendait à une vessie gonflée et pas dégonflée…” Rappelons que le benjamin de l’aventure avait défié Adrien et David sur l’épreuve de la “cuisson parfaite d’un turbo sur l’arête”. Une cuisson en vessie devait être réalisée et le candidat belge l’avait réussie. Malheureusement, ce sont ses concurrents qui avaient malgré tout été sélectionnés pour la finale.

Galère et projet “très cool” pour Adrien Cachot

Maintenant que Top Chef 2020 est terminée, Adrien Cachot va pouvoir se concentrer à 100% sur ses projets. Et il n’a pas caché qu’à cause du coronavirus, sa situation professionnelle était loin d’être idyllique, comme tous les restaurateurs qui ont été contraints de fermer leurs établissements pendant le confinement et jusque fin mai. “On a eu un problème : la vente de notre restaurant s’est annulée [Détour dans le 9e arrondissement de Paris, NDLR]. Nous ne sommes que deux, on essaie tant bien que mal de réussir à s’en sortir. On est tellement dans ce cas-là, je n’ai rien à dire. On doit serrer les dents et travailler pour remonter la pente. J’ai d’autres projets. On va sans doute transformer le restaurant du midi sans que j’y sois en mode vente à emporter. Ce sont les aléas de la vie, c’est comme la finale“, a-t-il expliqué.

Adrien espère concrétiser un projet “très cool dans le 9e” dès que possible, mais ne souhaite pas en dire plus pour le moment. Il pourrait également de nouveau collaborer avec son complice Mallory. Les deux candidats souhaiteraient ouvrir leur friterie moderne de La Guerre des restos 140°C. “En plus d’être un bon cuisinier, c’est un homme qui a beaucoup de créativité, des valeurs et qui est humain. On aimerait que les gens retrouvent, ici ou en France, ce qu’ils ont vu dans l’émission“, avait notamment déclaré le jeune homme de 22 ans à La Dernière Heure.