Affaire conclue bientôt de retour à l’antenne : les gros changements à prévoir

0
108

C’est non sans un certain soulagement que les équipes de France Télévisions commencent à y voir plus clair pour l’avenir. Avec le confinement, tous les programmes ont été chamboulés et les chaînes frappées de plein fouet. Entre interruptions de tournage soudaines et mise en place de nouvelles émissions, sans parler des mesures sanitaires très strictes à respecter, l’audiovisuel a eu du fil à retordre ces derniers mois. Mais le 11 mai 2020 apparaît comme une première bouffée d’air pour Takis Candilis, le directeur général délégué à l’antenne et aux programmes de France Télé.

À lire aussi

Lors d’un entretien accordé au journal Le Parisien, il explique en long et en large ses projets pour relancer l’activité progressivement. Cela commence par la reprise des tournages, donc ceux des magazines de l’après-midi. “Le 11 mai, Ça commence aujourd’hui de Faustine Bollaert sur France 2 et Je t’aime, etc. de Daphné Bürki retrouveront l’antenne avec des numéros inédits“, assure-t-il. Mais un autre rendez-vous est très attendu par les téléspectateurs : Affaire conclue. L’émission de brocante portée par Sophie Davant préparera de nouveaux numéros “la semaine du 11“.

Mais sur ce dernier point, Takis Candilis se montrera intransigeant quant aux règles à respecter. Plus question d’avoir les vendeurs en plateau avec les commissaires-priseurs pour expertiser leurs objets et l’usage de la visioconférence sera toujours de mise. “Ceux qui viennent présenter un objet seront à l’extérieur. La ligne fixée est simple : pas plus de trois personnes en plateau, les autres en visioconférence par Skype. Nous devons être exemplaires.

Un retour à la normale très modéré qui permet au moins de préparer la rentrée prochaine. Reste qu’Affaire conclue s’était déjà débrouillée pour se maintenir à l’antenne dans cette période particulière. Chaque soir depuis la mi-avril, Sophie Davant anime Affaire conclue à la maison depuis chez elle.