Affaire Lelandais : Un chroniqueur télé poursuivi en justice pour diffamation

0
64

Mardi 15 septembre 2020, Pascal Neveu, qui intervient dans l’émission Crimes et faits divers, la quotidienne sur NRJ12, avait rendez-vous au tribunal pour avoir diffamé Nordahl Lelandais, principal suspect dans l’affaire Maëlys. Dans ce fait divers tragique, Maëlys de Araujo, 9 ans, avait été portée disparue le dimanche 27 août 2017 lors d’un mariage, Nordahl Lelandais a reconnu l’avoir tuée en février 2018. Le journaliste est .

À lire aussi

Pascal Neveu, qui s’est présenté comme psychanalyste, s’est rendu à la barre de la sixième chambre de la presse du tribunal judiciaire de Lyon. Il a été entendu pour ses propos tenus dans l’émission diffusée le 19 février 2019. Dans celle-ci, il avait évoqué le contenu de l’hebdomadaire L’Express qui publiait des extraits d’expertises sur l’affaire. “On n’aurait peut-être pas dû aller jusque-là cette fois-là. Il y a peut-être eu un effet de compétition entre intervenants“, a-t-il déclaré comme le révèle l’AFP.

Pascal Neveu a ensuite expliqué : “On reçoit une accumulation de pages sur l’affaire en question que l’on va lire à toute vitesse et commenter ensuite. Je n’atteste rien sur ces émissions. On est là pour commenter. (…) A chaque fois, il est précisé que les mis en cause sont présumés innocents, mais on ne va pas le répéter toutes les cinq minutes.” Le chroniqueur a ensuite admis que, dans ces émissions, il y avait une “recherche de sensationnel” et qu’il n’avait jamais rencontré Nordahl Lelandais.

En visioconférence, ce dernier est apparu quelques minutes depuis son centre de détention, mais il n’est pas intervenu.

La décision sera rendue le 20 octobre.