Accueil Pure Cinema Affaire Richard Berry : Marilou Berry et Josiane Balasko prêtes à pardonner,...

Affaire Richard Berry : Marilou Berry et Josiane Balasko prêtes à pardonner, mais…

0
41

Le monde du cinéma français tremble depuis le début de l’affaire. Alors qu’il jouait Les Plaidoiries de Matthieu Aron sur la scène du Théâtre Libre, Richard Berry s’est retrouvé au coeur d’accusations terribles. En janvier 2021, sa fille Coline a déposé une plainte auprès du parquet de Paris, contre le comédien et son ancienne épouse Jeane Manson, pour inceste, viols, agressions sexuelles et corruption de mineur. S’il a toujours fermement nié les faits, l’acteur n’a pas été soutenu par tous les membres de sa famille, au courant de ce qui se tramait depuis 2014.

Je ne suis pas contre Richard, je suis avec Coline

Marilou Berry, fière militante féministe, a toujours été du côté de sa cousine. “Coline va bien, assure-t-elle aujourd’hui dans les colonnes du magazine Paris Match. L’enquête n’avance pas, car la justice est lente.” Les fêtes de fin d’année approchent mais elles risquent d’être un brin différentes pour le clan Berry, autrefois lié par Philippe, l’époux dont Josiane Balasko s’est séparé en 1999. “Je ne suis pas contre Richard, je suis avec Coline, explique l’héroïne de la série Je te promets. Si Coline décide de pardonner à son père, je la soutiendrai. Mais je ne retournerai pas au repas de Noël en famille. Ca n’aurait pas de sens d’aller en manif féministe et de ne pas soutenir publiquement ma cousine. Voir mes parents se mobiliser contre les injustices, et pas seulement les dénoncer, a fait partie de mon éducation. Les violences sexuelles, la pauvreté, voilà nos causes communes avec ma mère.”

Je ne me réjouis pas du malheur de mon oncle

Si Josiane Balasko n’a pas souhaité prendre la parole dans les pages de Paris Match, le magazine précise qu’elle adopte la “même attitude” que sa fille. Quant à Marilou Berry, elle a toujours assuré qu’elle croyait sa cousine. Elle avait même apporté son soutien aux activistes de l’organisation L’Amazone Paname, dont Marguerite Stern, qui avait été interpellée pour avoir collé des messages en faveur de Coline Berry-Rojtman sur les murs de Paris – Richard Berry avait d’ailleurs déposé plainte pour harcèlement moral. “A quoi ça servirait que je gueule place de la République avec #NousToutes si je ne suis pas capable de faire le ménage dans ma propre famille, précisait Marilou Berry, dans Libération, en février dernier. Je ne me réjouis pas du malheur de mon oncle...”

Richard Berry et Jeane Manson restent présumés innocents des faits qui leur sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.