Ahmed Sylla : Dévasté, il évoque la mort de son père et fond en larmes

0
124

Invité sur le plateau de l’émission La Chanson Secrète, Ahmed Sylla ne s’attendait sûrement pas à vivre une telle émotion. Le 1er novembre 2019, l’humoriste de 29 ans a révélé l’une des plus grandes blessures de sa vie : la mort de son père. Bien que très pudique, il n’a pu contrôler ses larmes lorsque son amie et chanteuse Joyce Jonathan a commencé à interpréter la chanson préférée de son papa, Guantanamera. Lorsque les premières notes de cette musique retentissent sur le plateau de TF1, Ahmed dévoile un tout autre visage… Celui d’un enfant qui a perdu son papa.

À lire aussi

Il explique : “C’est difficile de trouver les mots après ça… En fait, je suis très discret sur ma vie privée. Je ne raconte jamais rien car les gens vivent aussi des choses terribles dans leur vie. Je parle très rarement des choses qui m’ont touché. Ça fait trois ans maintenant qu’il est parti. Je pense à lui tous les jours. C’était sa chanson préférée. Il aimait la musique cubaine, je l’avais dit dans mon précédent spectacle. Avant de partir, il m’avait dit qu’il était fier de moi. C’est la meilleure chose que je peux faire, essayer d’être le meilleur tous les jours.

Interrogé par Nikos Aliagas, l’humoriste déclare : “Je ne regrette pas d’être venu. Vivre un moment pareil, ça rappelle que la vie est très très belle. Mais c’est pas grand-chose, il faut en profiter.

Un moment d’émotion intense auquel ont assisté pas moins de 4,4 millions de téléspectateurs (pour une part d’audience de 23,6%), soit un million de plus que pour le prime précédent de La Chanson Secrète.