Akon : La construction de sa ville futuriste à 6 milliards en Afrique a commencé

0
131

Les célébrités sont aussi connues pour leurs produits dérivés. Du simple sweat promotionnel à la ligne de vêtements, de vin ou de maquillage, nos stars préférées aiment bien apporter un autre aspect à leur carrière. À ce jeu, il faut bien dire qu’Akon bat tout le monde à plate couture. Le chanteur américano-sénégalais vient tout juste de poser la première pierre de sa ville, Akon City, qui est en train d’être bâtie au Sénégal. Un projet à 6 milliards de dollars.

À lire aussi

Sur Instagram, l’artiste de 47 ans partage de nombreuses photos du projet. De grands bâtiments aux courbes futuristes, piscines, grands espaces, tours… Il compte bien faire de cette nouvelle ville située près du petit village de Mbodiène “la porte d’entrée de l’Afrique”.

Un projet inspiré de Black Panther

En tout, 300 000 habitants devraient investir Akon City, divisée en plusieurs districts, tous dessinés par l’architecte Hussein Bakri. Un quartier sera réservé aux loisirs, avec un casino, un stade et un centre commercial. Un autre aux logements et bureaux, et le troisième, un “village des cultures africaines”, avec des restaurants et des hôtels pour touristes. La ville sera également équipée d’un hôpital, d’un poste de police, d’un campus universitaire et des studios de cinéma. Un “pôle technologique” devrait également émerger.

Une de mes plus grandes motivations, c’est que quand je suis aux États-Unis, je rencontre beaucoup d’Afro-Américains qui ne comprennent pas vraiment leur culture. J’ai donc voulu construire une ville ou un projet comme celui-ci pour leur donner la motivation de venir voir d’où ils viennent“, a expliqué Akon en conférence de presse, dans des propos rapportés par l’AFP. “J’ai dit : ‘Hussein, je veux que mes bâtiments ressemblent à des sculptures.’ Je veux que l’architecture ressemble aux vraies sculptures africaines qu’ils font dans les villages. Les formes sont peut-être bizarres, mais au moins, elles sont africaines“, a développé l’artiste, qui avoue s’être inspiré de Wakanda (Black Panther) pour Akon City.

Énergies renouvelables, matériaux locaux

Les travaux de cette gigantesque ville commenceront au début de l’année 2021. Sa première phase de développement est prévue pour 2023. Akon City devrait alors s’étendre sur 55 hectares. D’ici à 2030, la cité devrait atteindre les 500 hectares, avec un district agricole et des îles artificielles, avec un port d’où les touristes des croisières peuvent accoster.

On pourrait craindre que ce projet ne soit pas très écolo, mais Akon insiste pour que sa ville utilise les énergies renouvelables. Déjà avec son entreprise, Akon Lighting Africa, il lutte pour électrifier l’Afrique avec de l’énergie solaire. Akon City devrait également utiliser des matériaux renouvelables, provenant d’Afrique.

Idris Elba a également lancé un projet similaire (moins ambitieux). Il compte bâtir un complexe touristique écoresponsable à la Sierra Leone, d’où il est originaire.