Alain Delon : Tout souriant malgré la polémique pour recevoir son prix à Cannes

0
118

Qu’importe le temps maussade et qu’importent les critiques, Alain Delon est particulièrement fier de recevoir, ce 19 mai, une Palme d’honneur. L’acteur de 83 ans a pris part à un photocall pour l’occasion avant de monter les marches en fin de journée et de recevoir son prix des mains de sa fille adorée. Il a également participé à une master class.

À lire aussi

Sept fois en compétition mais jamais récompensé, l’acteur mythique du Guépard Alain Delon s’apprête à recevoir son premier prix au Festival de Cannes, qui lui remettra une Palme d’or d’honneur malgré une pétition et des protestations d’associations féministes. L’icône du cinéma français des décennies 1960 et 1970 recevra dans la soirée cette Palme pour l’ensemble de sa carrière des mains de sa fille la comédienne Anouchka Delon – dont on a récemment appris qu’il avait fait d’elle son exécutrice testamentaire. De quoi ne pas améliorer ses relations avec ses autres enfants…

Si cette Palme, après celles remises à Jean-Paul Belmondo ou Jean-Pierre Léaud, apparaît comme une récompense tardive pour ce monstre sacré du cinéma, elle a toutefois déclenché une polémique avant même le début du Festival. Des féministes ont reproché à l’acteur d’être “raciste, homophobe et misogyne“, selon les termes de l’association américaine Women and Hollywood, s’appuyant sur des propos qu’il a tenus par le passé. Une pétition, qui a recueilli plus de 25 000 signatures, a demandé à Cannes de “ne pas l’honorer“. Ce qui avait d’ailleurs agacé Thierry Frémaux, le délégué général du Festival.

Alain Delon a balayé les accusations, prenant la parole dans le JDD et a reproché à ses détracteurs d’avoir “inventé des déclarations“. Ainsi, concernant les accusations contre ses propos, il a déclaré : “Je ne suis pas contre le mariage gay, je m’en fous : les gens font ce qu’ils veulent. Mais je suis contre l’adoption par deux personnes du même sexe (…) J’ai dit que j’avais giflé une femme ? Oui. Et j’aurais dû ajouter que j’ai plus reçu de baffes que je n’en ai données. Dans ma vie, je n’ai jamais harcelé une femme“.

Thomas Montet