Alain Juppé : “Dès que j’ai un petit moment d’émotion, on redécouvre que j’ai un cœur !”

0
346

Alain Juppé a réagi dans une interview accordée au Journal du Dimanche à son image d’homme froid et autoritaire.

En 2016, Alain Juppé voulait casser son image d’homme “rigide” et “froid”. Le maire de Bordeaux est revenu dans le Journal du Dimanche paru ce dimanche 28 octobre sur l’idée que se fait le public à son sujet. L’occasion de démêler le vrai du faux. “Aujourd’hui, je ris plus que je pleure de mon image d’homme technocratique, froid, autoritaire, confie Alain Juppé. Les journalistes manquent souvent d’imagination. J’ai peut-être lu deux-cents fois que j’avais fendu l’armure. Dès que j’ai un petit moment d’émotion, on redécouvre que j’ai un coeur.”

Il ajoute, au sujet du président de la République : “Emmanuel Macron a commis des maladresses dans la période récente, et tant mieux s’il en a pris conscience.” Alain Juppé estime que l’on devrait se focaliser uniquement sur la politique et ses résultats, plutôt qu’à l’image que renvoie l’homme-même.

Alain Juppé estimait dans Le Point que son image lui était “préjudiciable”. “Les stéréotypes ont la peau dure (…) Beaucoup circulent sur mon compte. Le seul livre qui ait un peu percé la complexité de ma modeste personne est celui de Gaël Tchakaloff, Lapins et merveilles, malgré toutes ses outrances et son caractère un peu romantique. L’auteure a bien vu que, comme toute personne humaine, j’étais un peu plus complexe que l’image simpliste souvent reproduite”.