Alec Baldwin et son tir mortel : balles réelles, négligence et amateurisme, les derniers détails du drame

0
18

Cette histoire aurait pu être le scénario d’un mauvais film. Hélas, il s’agit bel et bien de la réalité. Alors qu’il tournait dans le western intitulé Rust, dans l’Etat du Nouveau-Mexique, L’impact a tué, sur le coup, la directrice de la photographie Halyna Hutchins (42 ans) et a envoyé le réalisateur du long-métrage, Joel Souza, en soins intensifs. Si ce dernier semble tiré d’affaire, au point de trouver la force de prendre la parole, l’enquête suit toujours son cours.

Difficile de comprendre comment une telle tragédie a pu se produire, d’autant qu’il y a des années, Brandon Lee était mort dans des circonstances très similaires. Alors qu’Alec Baldwin a décidé de mettre sa carrière entre parenthèses, de nouveaux éléments ont été divulgués, de-ci de-là, à plusieurs médias américains. C’est ainsi que l’on apprend, selon une source présente sur le plateau du tournage de Rust, que la police aurait trouvé des munitions réelles dans l’arme factice utilisée par le comédien. A l’origine du tir, l’acteur a été interrogé puis remis en liberté, la thèse de l’accident étant pour l’heure la plus plausible.

Je suis en contact avec son mari, lui offrant mon soutien ainsi qu’à sa famille, a tweeté Alec Baldwin quelques heures après l’accident. J’ai le coeur brisé pour son mari, leur fils, et tous ceux qui connaissaient et aimaient Halyna“. Plutôt que de soupçonner la tête d’affiche du film, les enquêteurs vont se pencher sur le cas de deux autres membres de l’équipe : Hannah Gutierrez-Reed, 24 ans, fille d’un célèbre armurier d’Hollywood, qui avouait il y a quelques semaines dans un podcast qu’elle n’était pas prête et qu’elle “n’y connaissait rien” au chargement de balles à blanc.

Il n’a pas veillé à sécuriser l’environnement de travail

Dave Halls, le réalisateur-adjoint, est également sur la sellette. Dans une déclaration à NBC News, Maggie Goll, une créatrice d’accessoires qui a travaillé avec lui sur la série Into the Dark, a expliqué qu’il était à l’origine de nombreux problèmes… et qu’il aurait notamment commis plusieurs négligences. “Il n’a pas veillé à sécuriser l’environnement de travail, expliquait-elle. Il n’y avait pas de voies de pompiers établies, les sorties étaient bloquées… les réunions de sécurité inexistantes.” Il y a donc fort à parier que ces deux noms se retrouvent, prochainement, au coeur de l’enquête…