Alessandra Sublet, sa relation hasardeuse avec Nicolas Canteloup : “On a mis du temps à s’apprivoiser”

0
23

C’est la fin d’une époque. Nicolas Canteloup, quitte à se faire des ennemis – et notamment dans la sphère politique, fortement moquée dans le programme. Heureusement, elle s’entend comme larron en foire avec son collègue… bien que l’animatrice ait eu besoin d’un temps d’adaptation. “On a mis du temps à s’apprivoiser car Nicolas est en réalité très timide et pudique, alors que moi, je n’arrêtais pas de faire des vannes, c’était le monde à l’envers, se souvient l’ex de Clément Miserez dans les colonnes du journal Var-Matin. Aujourd’hui, C’est Canteloup séduit 5 millions de personnes chaque soir, ses spectacles font salle comble, mais il reste d’une humilité sans faille.

Sa carrière s’apprête à emprunter des chemins multiples. Animatrice, Alessandra Sublet se tourne vers la comédie – tout en conservant sa casquette C’est Canteloup, évidemment. Elle sera à l’affiche du téléfilm Handigang, sur TF1, au début de l’année 2022, et travaille sur l’adaptation de son livre T’as le baby blues ?, dans lequel elle interprétera son propre rôle. “Nous ne tournons plus sur le grand plateau parisien de TF1. Nicolas enregistre ses saynètes deepfake de son côté, et ma partie plateau a beaucoup évolué, explique la maman de Charlie et Alphonse. Je n’ai plus seulement un prompteur à lire, je tiens un vrai rôle. Ca donne plus de sel à l’émission et ça m’a révélé au métier de comédienne. Je n’aurais jamais joué dans mon premier téléfilm si je n’avais pas fait C’est Canteloup…”

Retrouvez l’interview intégrale d’Alessandra Sublet dans le journal Var-Matin du 16 décembre 2021.