Alexandra (Koh-Lanta) libertine ou polygame ? Elle s’explique sur son “union libre”

0
147

Dans Koh-Lanta, Les 4 Terres, Alexandra a bien mené sa barque… jusqu’à atteindre la réunification. Tout au long de l’aventure, la jeune maman de deux fillettes, Lana et Fafali, a prouvé qu’elle avait sa place. Sur les réseaux sociaux, comme beaucoup d’autres aventuriers, elle répond aux interrogations des internautes, notamment sur sa vie privée. C’est en story sur Instagram, dimanche 18 octobre 2020, qu’elle a pris la parole, expliquant son “union libre” avec son compagnon Hugo.

À lire aussi

Certains se demandent pourquoi en statut de couple je suis en ‘union libre’. C’est juste parce que je ne suis pas mariée ni pacsée, explique-t-elle. J’attends toujours la demande en mariage.” Et de faire une précision de taille, mettant ainsi un terme aux fantasmes de ses followers : “Ce n’est pas pour autant que je suis polygame ou libertine.

Une explication sur son couple qui survient peu après une première mise au point, toujours sur Instagram. Le 14 octobre, Alexandra se saisissait de son compte sur le réseau social de partage d’images pour répondre aux critiques dont elle était la cible. Et elles étaient nombreuses ces attaques sur son physique. Les internautes estimaient qu’elle n’était pas aussi jolie à l’antenne de TF1, dans des conditions de survie dans Koh-Lanta donc, que sur ses photos postées sur Instagram.

À toi qui t’es moqué de ma voix, de mon physique, de mon état et encore de ma voix, je n’ai qu’une chose à dire : heureusement que je n’ai pas participé à The Voice ou Miss France, avait-elle lâché. J’ai le droit d’être ‘belle’ sur Instagram et ‘moche’ sur Koh-Lanta ou inversement… Ne me sous-estime pas parce que je n’ai pas les tablettes du sportif de haut niveau : moi le chocolat je le mange. L’habitude d’être jugée au quotidien a décuplé ma niac et je l’exprime aujourd’hui à travers l’aventure.” Et de poursuivre : “On m’a souvent dit que j’avais les épaules trop larges et que je devais arrêter de muscler mes bras car ce n’est pas ‘beau’ sur une femme. Moi mes bras j’en ai eu besoin pour porter mes filles, les épreuves de la vie et aujourd’hui les sacs de riz.