Alexandra Lamy victime d’un torrent d’insultes vis-à-vis de son ex Jean Dujardin

0
384

On ne se détache jamais vraiment de ses ex. Ou, en tout cas, les gens sont toujours là pour vous rappeler votre passé. Très engagée auprès de causes féministes, présente dans les rues de Paris le 23 novembre 2019 pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles, Alexandra Lamy s’est naturellement offusquée du sacre de Roman Polanski le soir des César 2020, le 28 février dernier. Avec pudeur, la comédienne avait partagé une photographie d’Adèle Haenel au moment où elle se levait pour quitter la salle Pleyel, écrivant un simple “Avec tout mon soutien“.

À lire aussi

Le problème, c’est que le héros du film vainqueur J’accuse n’était autre que son ancien partenaire, Jean Dujardin. Et face au flot de rage qu’avait provoqué les douze nominations de Roman Polanski aux César, l’équipe du film avait préféré ne pas se rendre à la cérémonie. Quant à Alexandra Lamy, on lui a reproché une certaine hypocrisie, clamant qu’elle n’aurait pas été du même avis si elle était encore en couple avec l’interprète de Georges Picquart. “Je me suis pris des torrents d’injures et de sous-entendus débiles par rapport à mon ex. Les gens y ont vu de la jalousie ou de la rancoeur, explique-t-elle dans les colonnes du magazine Elle. Je n’avais même pas mis #Polanski ! Tout ça est aberrant. De toute façon, on ne peut plus rien dire. Quoi que tu dises, tu te fais défoncer.”