Alexandra Morel (Affaire conclue) victime d’un braquage : ce drame a tout changé

0
126

N’espérez plus croiser Alexandra Morel aux marché Biron, aux puces de Saint-Ouen. L’acheteuse d’Affaire conclue a délaissé sa boutique après un braquage comme l’a rappelé Télé Loisirs dans son dernier numéro.

À lire aussi

Après avoir fait ses premières armes dans des salons professionnels en Normandie, où elle est née, la jeune femme est devenue l’une des figures incontournables du marché Biron. Elle y a ouvert sa galerie, L’Atelier du temps, avec le maître horloger Guillaume Gaulis. Les personnes qui s’y rendaient pouvaient s’offrir des montres de luxe telles que des Rolex, Omega ou Jaeger-LeCoultre. Des biens précieux qui ont attiré des personnes mal intentionnées.

En novembre 2018, Alexandra Morel a été victime d’un braquage, un fait divers qui avait été largement raconté dans la presse. Les faits s’étaient déroulés le 21 du mois, peu avant 18h. Deux individus cagoulés et gantés étaient arrivés en moto et avaient cassé la vitrine du magasin à coups de masse. “Sur le coup, j’ai pensé qu’il s’agissait des travaux réalisés sur le marché. Je me suis rendu compte qu’on était vraiment en train de casser quelque chose. Je suis sorti dans l’allée et je suis remontée jusqu’au stand. C’est à ce moment que j’ai vu deux hommes casqués en train de ramasser les montres et j’ai remarqué que l’un d’eux portait une arme“, avait déclaré un témoin de la scène à nos confrères du Parisien.

Un employé de la boutique était présent dans le magasin. Il n’a pas été violenté mais a été menacé avec une arme de poing. Les braqueurs étaient repartis avec une quarantaine de montres et avaient donc entre les mains entre 250 000 et 350 000 euros de biens selon France Bleu. De quoi pousser Alexandra Morel à fermer L’Atelier du temps.

Depuis, la belle blonde “travaille désormais en itinérante avec son frère“, précise Télé Loisirs.