Alexandra Rosenfeld et Hugo Clément changent de vie pour leur fille Jim, confidences…

0
130

Ça y est, on déménage dans le sud-ouest. Dorénavant j’enseignerai là, mais je serai deux jours par semaine à Paris pour continuer les cours avec mes yogis Parisiens“. C’est le message que postait Alexandra Rosenfeld à la fin du mois d’août sur ses réseaux sociaux. Avec son chéri Hugo Clément, l’ancienne Miss France décidait de s’installer plus précisément à Biarritz avec ses filles Ava (10 ans) et Jim (9 mois). Il s’agit d’un véritable retour aux sources pour le couple qui a grandi en province. Alexandra Rosenfeld vient de l’Hérault et Hugo Clément d’une commune proche de Toulouse.

À lire aussi

Je voulais que notre fille Jim, née en janvier, apprenne à marcher sur l’herbe plutôt que sur du béton“, a confié Hugo Clément au magazine Gala. La ville de Biarritz s’est rapidement imposée à eux grâce à son cadre idyllique qui coïncide avec leur état d’esprit. “Nous avons fait ce choix de la côte basque car nous aimons tous les deux l’océan et la montagne. Et puis, Alex, qui est devenue prof de yoga, va pouvoir développer sa clientèle ici. Le style de vie y est très sain, sportif et zen. Cela nous correspond parfaitement“.

Nous ne mangeons ni viande ni poisson

Le journaliste de 30 ans est d’autant plus enchanté qu’il peut davantage contribuer à la protection de l’environnement. “J’ai pu créer un petit compost dans notre jardin, ce que je ne pouvais pas facilement faire à Paris. J’utilise le plus possible ma moto électrique. Et, à part pour mes reportages, où prendre l’avion s’impose régulièrement, je me déplace désormais en train. Nous essayons aussi de réduire au maximum notre consommation de plastique, même si ça n’est pas évident avec un bébé. A la maison, nous ne mangeons ni viande ni poisson et consommons des produits locaux et bio.”

Un style de vie qui a plu à Alexandra Rosenfeld, laquelle est à son tour devenue végétarienne même si elle s’accorde ‘une petite viande au restaurant‘, mais aussi à la fille de cette dernière, Ava. En effet, Hugo Clément est ravi de constater que la fillette a d’ores et déjà les bons réflexes. Voir la fille d’Alexandra, avec laquelle il vit depuis deux ans et demi, rentrer de l’école en s’insurgeant qu’un monsieur a jeté un papier dans la rue le comble. “Cette génération est très intéressée par ces questions d’environnement. C’est par elle que le changement viendra. Mais nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre qu’elle arrive aux manettes du pouvoir. Il y a urgence“, rappelle-t-il pour conclure.