Alicia Aylies : “Je trouvais injuste d’avoir gagné Miss France”, ses révélations cinq ans plus tard…

0
24

Alicia Aylies tente aujourd’hui de faire une percée dans la musique avec son single Mojo, sorti il y a quelques jours. À cette occasion, Alicia Aylies a été élue, c’était en 2016. À l’époque, la jolie jeune femme n’avait que 18 ans et n’avait jamais quitté aussi longtemps la Guyane, d’où elle est originaire. Résultat, elle s’est longtemps sentie perdue. “Ça a été un choc, un changement de vie total. Je me suis retrouvée seule, loin de mes proches, dans un pays qui m’était inconnu. Je n’avais plus de repères. Jusque-là, je n’étais venue en métropole que pour des compétitions d’escrime (sport qu’elle a pratiqué de ses 4 à 16 ans, ndlr). Je ne savais même pas ce qu’était l’hiver ! Tu te sens seule, même entourée. Tu ne sais pas à qui te fier, tu ne sais pas si les gens qui sont à tes côtés resteront après“, a-t-elle décrit son ressenti du moment.

Je trouvais injuste d’avoir gagné

Alicia Aylies est malgré tout allée jusqu’au bout de son aventure, mais non sans un certain manque de confiance en elle. En effet, la Miss reconnaît avoir mis du temps à se sentir à l’aise et surtout à assumer son rôle de gagnante. “Je me demandais si j’étais légitime : je trouvais injuste d’avoir gagné, alors que ce n’était pas mon rêve, contrairement aux autres candidates. Il m’a fallu deux bons mois avant de me sentir à ma place ! Même en interview, on me demandait de raconter ma vie à des millions de téléspectateurs, de dire ce que j’avais fait avant. Sauf qu’à 18 ans, je n’avais pas mille expériences à relater. Ce que je faisais avant ? J’étais sur le parvis du lycée avec mes amis.

Alicia Aylies a assurément pris en maturité l’année de son règne, devant même parfois gérer des situations très désagréables. Lors de son entretien avec Public, elle explique avoir elle aussi, comme d’autres Miss, été victime de gestes déplacés. “Dans la tête des gens, Miss France est la fiancée de tous les français, et certains en profitent pour vous mettre une main aux fesses. Il m’est déjà arrivé de devoir recadrer, de remonter une main… Ce sont généralement des messieurs âgés qui font ça ! On est très grandes, en talons : l’excuse de la petite taille revient souvent !“, dénonce-t-elle aujourd’hui néanmoins amusée.