Alicia (Mariés au premier regard) : Cicatrices, coma… Révélations sur son terrible accident et son combat

0
56

Les téléspectateurs de M6 devraient avoir du mal à contenir leurs émotions en découvrant le portrait d‘Alicia. L’infirmière coordinatrice de 28 ans est l’une des candidates de drame qui a bouleversé sa vie.

Le soir de Noël, la charmante blonde a été victime d’un accident de voiture. Un incident au cours duquel sa soeur aînée est morte. Alicia, elle, a été transportée en urgence à l’hôpital où elle a été plongée dans le coma. La jeune femme a été touchée à la colonne vertébrale, à la hanche, au bras, aux côtes, au foie et aux intestins. Des blessures qui ont laissé des marques. “J’ai des cicatrices dans le dos et sur l’abdomen. J’ai eu huit opérations en trois ans“, a-t-elle confié à Télé Loisirs. Les médecins n’ont pas tout de suite constaté qu’elle pouvait être paralysée de la jambe à cause de “la sédation du coma“. Ce n’est que trois mois après l’accident que le verdict est tombé, à la suite d’un électrocardiogramme : “J’étais dans un déni, mais un bon déni. Je refusais de me dire qu’à 21 ans, ma jambe était paralysée. C’était hors de question. J’étais jeune, je ne voulais pas. C’était impensable.”

Hors de question en effet pour Alicia de se laisser abattre. Quatre mois après sa sortie de l’hôpital, elle a suivi des séances de rééducation. “J’ai tout donné. Et j’ai réussi. Soit je ne me battais pas et restais avec ma jambe paralysée, des démons et une dépression, soit je me battais et donnais beaucoup plus que ce que je pensais“, a-t-elle précisé. Aujourd’hui encore, elle ne sait pas comment elle a fait pour y arriver. Elle a heureusement été bien suivie après son accident. Elle a vu des psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, et a même tenté des séances d’hypnose. Mais il lui a fallu du temps pour trouver les deux professionnels à qui elle a enfin accordé sa confiance. “Aujourd’hui, j’en parle parce que le temps est passé. Je me suis battue, j’ai eu un suivi. J’ai envie de donner espoir aux personnes qui ont peut-être vécu la même chose que moi“, a-t-elle conclu. Une belle leçon de vie.