Alicia (Mariés au premier regard), un secret révélé en off : “On ne le verra pas à la télé”

0
155

Le quotidien d’Alicia a basculé il y a six ans. La candidate de la sixième saison de M6, a été victime d’un terrible accident de voiture, le soir de Noël. Sa soeur aînée y a laissé sa vie, tandis que la jolie blonde de 28 ans en ressort marquée par des cicatrices. Des traces qui lui rappellent chaque jour le drame et qu’elle semblait vouloir cacher à Bruno, à qui elle a dit “oui” dans l’émission. Interrogée par nos confrères de TV Mag, l’infirmière coordinatrice révèle avoir en réalité évoqué le sujet avec le charmant brun de 31 ans, en off.

Depuis le début, son intention était d’en parler à Bruno. La question était de savoir quand. “Je me suis fixée un ou deux jours. C’est un secret qui ne se garde pas longtemps, surtout en été“, confie-t-elle. Et de raconter comment cela s’est déroulé, alors que les caméras étaient éteintes : “On ne le verra pas à la télé, mais il a vu mes marques en off, de dos, après un petit-déjeuner. Il n’a pas osé me poser la question. Il a été très respectueux. Même dans l’avion pour aller à Porto, il a touché ma cicatrice sur mon abdomen et m’a dit : ‘Tu as une cicatrice’. Je lui ai dit que je lui en parlerai plus tard. Tout ça s’est passé en off.

Elle s’est alors retrouvée face à un Bruno compréhensif, loin d’insister pour en savoir plus. D’ailleurs, lors de la nuit de noces, Alicia ne se sentait pas prête à se dévoiler. “J’ai refusé que Bruno retire ma robe. J’ai demandé à la journaliste qui m’accompagnait de le faire dans la salle de bains. J’estimais que ce n’était pas le moment de lui parler de mes cicatrices. Pas le premier soir, confie-t-elle. Même si on s’entend bien, on n’a pas forcément à entrer dans une intimité forte dès le départ. C’est bien de prendre son temps.

C’est notamment lors de moments hors caméras que le couple s’est découvert. Car il faut dire qu’Alicia et Bruno n’ont pas toujours été très à l’aise dans ce cadre… “Pour en avoir parlé avec Bruno après, on a tous les deux conclu que les caméras fatiguaient. On n’a pas le temps de se préparer. Il faut bien se tenir, etc., avoue la jeune mariée. À part ça, les équipes qui nous suivaient étaient bienveillantes et nous laissaient des moments off, à l’aéroport ou dans l’avion pour le voyage de noces par exemple.” Reste à voir la suite de leur histoire, plutôt bien partie…