Alix (Les Marseillais) agressée en Espagne : la version de la police l’accable

0
70

Alix se souviendra longtemps de ses vacances à Marbella, en Espagne. Au début du mois d’août, alors qu’elle sortait de boîte de nuit, la candidate de télé-réalité et son ami Samy se sont violemment fait agressés par la police locale, sous les objectifs de plusieurs témoins présents ce soir-là. Choquée, elle dévoilait les séquelles physiques de leur altercation le lendemain sur ses réseaux, après avoir passé la nuit en garde-à-vue. “Le policier m’a étranglée en me regardant dans les yeux, avec son genou sur ma poitrine. Je ne pouvais plus respirer. J’aurais pu y rester, ça aurait pu être très très grave“, déclarait-elle.

À lire aussi

Selon son amie Hilona (10 couples parfaits), qui a pu obtenir de nouveaux détails sur l’affaire dans la foulée, “Samy était juste venu demander de l’aide aux policiers parce que le videur de la boîte dans laquelle ils étaient l’avait violemment poussé dans les escaliers sans raison. (…) Les flics ont décidé de prendre la défense du vigile et ils ont commencé à pousser Samy“. C’est alors qu’Alix s’est mise à filmer la scène. Résultat, elle s’est retrouvée à son tour prise à partie par les policiers. “Elle avait des bleus partout. En plus de ça, ils lui ont laissé les menottes pendant près de six heures en garde à vue. Ils lui ont pété la hanche.” Décidés à ne pas en rester là, Alix et Samy ont immédiatement souhaité porter l’affaire devant la justice mais là encore, ils se seraient retrouvés face à un mur.

Elle menaçait de nous détruire

Nos confrères de TVMag ont mené leur petite enquête et ont pu contacter la police de Marbella, laquelle leur a communiqué les détails du procès-verbal. Et leur version est loin de concorder avec celle de la jolie brune vue dans les Marseillais. D’après les autorités, Samy “se promenait dans les locaux de la boîte sans masque de protection tout en dérangeant et en poussant les autres clients“. “Il s’est montré agressif avec eux et avec le personnel de sécurité lorsque la demande lui a été faite de respecter les règles de prévention sanitaires face au Covid-19.

La police a alors été appelée à intervenir pour tenter de “maîtriser l’individu. Alix s’en serait ensuite emmêlée en “insultant, donnant des coups de pied et en griffant” les agents. Les esprits ne se sont pas calmés lorsqu’il a s’agit d’emmener les deux amis au commissariat. “Alix Demoisneaux a continué à avoir une attitude agressive, donnant des coups de pied aux portes du véhicule, criant et menaçant les agents en disant qu’elle était très connue en France, qu’elle travaillait à la télévision, qu’elle avait deux millions de followers sur les réseaux sociaux et qu’elle allait ‘nous détruire’“, explique le procès-verbal, lequel conclut en précisant que les policiers ne sont “intervenus que pour aider à maîtriser les deux personnes et pour éviter les troubles à l’ordre public“. Alix n’a pas encore réagit à cette contre-attaque.