Amal Clooney : Accident sur le tapis rouge, George vole à sa rescousse !

0
5

On ne les arrête décidément plus ! Alors qu’ils se sont longtemps terrés entre les quatre murs de leur luxueuse demeure en famille, Amal et George Clooney enchaînent enfin les avant-premières. Et pour cause, The Tender Bar, le nouveau film du réalisateur, sort prochainement en Amérique, puis le 7 janvier 2022 en France. C’est pourquoi le cinéaste est venu présenter son projet, au bras de sa chère et tendre épouse, d’abord à Los Angeles, puis en Angleterre, lors de la 65e édition du Festival du film de Londres… un peu plus près, donc, de sa maison située dans le Var !

Ils n’étaient pas les seul à illuminer le tapis rouge de la capitale anglaise, le 10 octobre 2021. Lily Rabe, enceinte, a dévoilé son joli baby bump dans une robe jaune, solaire. La make-up artist Charlotte Tilbury était également de la partie, tout comme Charles Dance – l’infâme Tywin Lannister, entre autres, de la série Game of Thrones. Quand à Amal et George Clooney, ils étaient bien sûr les stars de la journée. Monsieur avait opté pour un élégant costume noir et blanc – what else ? -, Madame pour une sublime robe bustier blanche agrémentée d’un boa, un truc en plumes, de couleur assortie. Ses escarpins ivoires se sont, en revanche, coincés dans la traine de sa robe, si bien que son époux, et un assistant, ont dû intervenir. Plus de peur que de mal…

The Tender Bar met en scène Tye Sheridan, Lily Rabe, Christopher Lloyd et Ben Affleck. Ce dernier était malheureusement absent puisqu’il assistait, avec Jennifer Lopez, à l’avant-première de The Last Duel, à New York. Le nouveau film de George Clooney est un biopic dramatique qui raconte les vingt premières années du journaliste et romancier américain JR Moehringer. Il a travaillé dessus, d’arrache-pied, alors qu’il était confiné à la maison en pleine pandémie avec femme et enfants – Ella et Alexander, nés en juin 2017. Heureusement, mama était là pour prendre le relai quand papa avait besoin d’écrire. Une période que ni l’un ni l’autre n’est pas prêt d’oublier…