Connectex avec nous

Ambassadeur russe tué : Le tueur est un policier turc

Pure Info

Ambassadeur russe tué : Le tueur est un policier turc

L’homme qui a abattu l’ambassadeur russe alors qu’il tenait un discours dans une galerie d’art de la capitale turque était policier.

Tout a été filmé. Plusieurs détonations, Andrei Karlov s’écroule. Le plan de la caméra qui s’élargit. Un homme en costume-cravate pistolet à la main apparaît et braque la foule qui hurle. Il tient ensuite un discours sur « Alep » et évoque une « vengeance ».

Très vite le M. Gökçek, le maire de la ville a annoncé sur son compte Twitter que « l’assaillant » était « de la police ».

Le tueur de l’ambassadeur russe en Turquie – Photo AP/SIPA

Une affirmation également relayée par le quotidien progouvernemental Yeni Safak, qui identifie le tireur présumé comme un membre des forces anti-émeutes.

L’ambassadeur russe à Ankara (Turquie), Andrei Karlov, quelques instants avant le drame

Selon l’agence de presse turque et progouvernementale Anadolu, le tueur a ensuite été « neutralisé » On ne sait pas encore si c’est mort ou vif.

Le président Erdogan appelle Poutine

Le président turc Recerp Tayyip Erdogan a appelé lundi son homologue russe Vladimir Poutine pour l’informer de l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur russe à Ankara, a indiqué le porte-parole du chef de l’État turc.

« Notre président de la République a téléphoné au président russe Poutine pour lui donner des informations sur l’attaque », a déclaré Ibrahim Kalin, cité par l’agence de presse progouvernementale Anadolu.

Ankara tâchera de préserver l’« amitié » turco-russe après l’assassinat de l’ambassadeur, ont également affirmé les autorités turques.

La Syrie a également condamné lundi l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie, le qualifiant de « crime abominable ».

« La République arabe syrienne condamne de la manière la plus ferme la lâche attaque terroriste qui a conduit à la mort de l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov », a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué publié à Damas.

« Ce crime abominable confirme l’urgence de consacrer tous les efforts et déployer tous les moyens pour combattre le terrorisme », selon le communiqué.

Avec AFP

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Info

Haut