Amel Bent : Ce qui l’a fait pleurer “toutes les larmes” de son corps…

0
95

Amel Bent est enfin de retour dans les bacs. La chanteuse de 33 ans a sorti le disque Demain, porté par l’entêtant premier single Si on te demande et elle s’est confiée sur ce retour tant attendu par ses fans. Pour justifier son absence, la star ne manque pas de souligner qu’elle est devenue maman. C’est de cette maternité qu’elle a parlé avec Terrafemina.

À lire aussi

Cinq ans après la parution du disque Instinct, Amel Bent fait donc son come-back. Elle s’est justifiée sur cette longue pause. “Je sentais juste que ma place n’était plus sous les projecteurs à un moment. Cela dépend du parcours de chacun et chacune : devenir mère ou devenir père, ça n’a pas le même impact chez tout le monde. J’ai plein de copines qui sont mères, d’autres qui ne le sont pas, des copains qui sont pères, d’autres pas. Et personne n’a la même vision du truc de toute façon“, a-t-elle confié à Terrafemina. La jeune femme a accueilli dans sa vie Sofia (3 ans) et Hana (1 an et demi), nées de son mariage avec Patrick Antonelli qu’elle qualifie de “mari franchement génial” et de “papa qui déchire”.

Profitant de son clan au détriment de sa carrière, Amel Bent a détaillé à quel point la famille a du sens pour elle. “De ne pas avoir grandi avec mon papa, cela m’a fait fantasmer une vie de famille que je n’ai pas eue. C’est devenu une quête ultime pour moi. La première fois que ma fille a appelé mon mari ‘papa’, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ! Parce que je n’ai jamais eu cette chance. Cela a résonné en moi, j’en ai eu des frissons dans tout mon corps…“, a-t-elle confié avec émotion.

Bien qu’heureuse dans sa nouvelle vie de maman, l’interprète de l’inoubliable tube Ma philosophie a fini par revenir dans la musique… forcée par son mari ! “Il a poussé pour me virer de la maison. Il m’a beaucoup parlé, il m’a remonté le moral. Chanteuse, c’est toute ma vie, mes espoirs, mes rêves, ces quinze dernières années. Et du coup, me dire que tout cela était derrière moi, c’était presque un deuil, c’était un bouleversement, un vrai questionnement de vie“, ajoute-t-elle.

Thomas Montet