Amel Bent : Jalouse en amour, elle s’est calmée grâce à l’homme de sa vie

0
18

Amel Bent ne tarit pas d’éloge sur son mari, Patrick Antonelli. Il lui a permis d’accepter son corps, mais pas que ; l’amour de la chanteuse a également soigné sa jalousie excessive…

C’est dans les pages de Gala qu’Amel Bent glisse cette petite confidence ! Elle a pris les rênes du magazine et s’est improvisée corédactrice en chef (avec Camélia Jordana et Vitaa) du nouveau numéro. Les trois stars se sont livrées dans une interview croisée, dans laquelle Camélia Jordana a révélé être déjà sortie avec des femmes.

Je ne suis pas bisexuelle, j’ai juste voulu m’en assurer“, précise la chanteuse et actrice de 28 ans. Vitaa, elle, n’a jamais été attirée par le même sexe, mais confie n’avoir aucun mal à trouver une femme sublime. “Ça m’est arrivé sur le plateau des Enfoirés avec Carla Bruni. Je lui ai dit d’ailleurs dit“, complète-t-elle. Amel Bent a rajouté : “Je ne pourrais pas vivre avec un bisexuel : je suis trop jalouse, je deviendrais folle.

L’homme de ma vie m’a soignée“, nuance la coach de l’émission The Voice. L’homme de sa vie s’appelle Patrick Antonelli. Amel l’a rencontré en 2012 et l’a épousé le 15 mai 2015. Ils sont parents de deux enfants, deux filles prénommés Sofia et Hana, âgées de 5 et 3 ans.

Pour leurs noces de bois, correspondant au sixième anniversaire de mariage, Amel Bent avait publié sur Instagram des photos inédites de la cérémonie. La chanteuse publie rarement des photos de son époux, jugé et condamné pour “corruption”, “modification frauduleuse d’un système de données” et “obtention frauduleuse de document administratif” par le tribunal correctionnel de Nanterre le 8 juillet dernier, dans une affaire de faux permis de conduire. Patrick Antonelli a écopé d’une peine de quatre ans de prison, dont deux avec sursis sans probation, mais a bénéficié d’un mandat de dépôt différé.