Amel Bent : Son mari Patrick Antonelli jugé, que risque-t-il ?

0
84

La finale de The Voice passée, la populaire chanteuse Amel Bent peut désormais pleinement épauler son mari Patrick Antonelli. L’homme de 43 ans est jugé du 17 au 19 juin par la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre. En 2016, le journal Le Parisien avait révélé qu’il était au coeur d’un trafic de faux permis de conduire ayant notamment profité à des stars par le biais de ses auto-écoles de Neuilly-sur-Seine et de Puteaux.

À lire aussi

Relâché de prison en septembre 2016 après quelques semaines d’incarcération – il avait été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine -, Patrick Antonelli est donc finalement jugé. Le journal Le Parisien précise qu’il doit répondre de “corruption, recel d’obtention de faux documents administratifs, abus de biens sociaux et blanchiment” ! On lui reproche, avec l’aide de cinq autres personnes (trois anciens agents de la préfecture des Hauts-de-Seine, un intermédiaire auprès de la communauté asiatique et un intermédiaire entre Patrick Antonelli et une des fonctionnaires), d’avoir mis en place un système de délivrance de faux permis entre 2013 et 2015. Pas moins de 300 faux permis auraient ainsi été délivrés à des clients, dont le journaliste Ali Baddou ou le joueur de foot Jérémy Menez. Une juteuse combine qui aurait ainsi généré 1 million d’euros ! Les prix allaient de 2000 à 12 000 euros, selon l’AFP.

Du côté des sanctions, Le Parisien relate que les accusés risquent jusqu’à dix ans de prison. Ils pourraient aussi écoper d’une amende salée à hauteur de… 1 million d’euros. Mais puisque l’argent aurait été dépensé en véhicules de luxe, au casino ou en voyages, il va falloir trouver comment passer à la caisse…

Patrick Antonelli, qui comparaissait libre, reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire. Il est représenté par son avocat, maître David-Olivier Kaminski.