Amel Bent : Sortie en famille avant le retour en prison pour son mari

0
713

Un dimanche comme les autres… ou presque. Hier, le 26 juillet 2020, Amel Bent a profité du beau temps à Paris le temps d’un déjeuner en terrasse en famille. Un moment savoureux avec ses deux filles Sofia (4 ans) et Hana (2 ans et demi) et un homme qui semble être son époux Patrick Antonelli.

À lire aussi

C’est sur Instagram que la chanteuse de 35 ans a partagé des photos de cet instant. En story, Amel Bent s’est affichée devant le miroir de son hall d’immeuble en jogging rose et baskets, ses fillettes de dos. En fond, la star a fait défiler les paroles du titre Désert rose de Lolo Zouai. “Regarde-nous. Les mêmes joues. Toi et moi, tous les deux les mêmes“, a-t-on pu entendre.

Les petites Hana et Sofia ont par la suite pris la pose attablée en terrasse d’un restaurant, chacune son verre de diabolo grenadine en main, toujours de dos. Face à la jeune Hana, la silhouette d’un homme qui semble être Patrick Antonelli, confondu par ses tatouages à la main droite. En attendant que le repas soit servi, la fillette de bientôt 3 ans s’amuse avec son papa. “1, 2, 3, pierre feuille ciseaux. Elle triche même pas, Hana“, écrit Amel Bent, tandis que retentit “le temps est bon, le ciel est bleu“, paroles de la chanson de Bon Entendeur vs Isabelle Pierre.

Un déjeuner à quatre dont la belle brune et ses filles ont profité au mieux. Il faut dire que dans les prochaines semaines, Patrick Antonelli devra quitter le domicile familial… pour dormir en prison. Le 8 juillet dernier, il avait été jugé pour “corruption”, “modification frauduleuse d’un système de données” et “obtention frauduleuse de document administratif” par le tribunal correctionnel de Nanterre et condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis sans probation et mandat de dépôt différé. Rappelons que cet ancien gérant de deux auto-écoles dans les Hauts-de-Seine avait, en 2016, été accusé d’avoir vendu de vrais-faux permis de conduire à des anonymes, mais aussi à des personnalités, à l’instar du footballeur Layvin Kurzawa ou encore du journaliste Ali Baddou.