Anaïs Camizuli : Sa nièce Meylie qualifiée d’obèse, sa soeur monte au créneau

0
14

Le 22 juin 2020, Manon Camizuli a donné naissance à son premier enfant. Une petite fille que son compagnon et elle ont prénommée Meylie. Depuis, elle partage de nombreuses photos de sa merveille et, malheureusement, certains se permettent de la juger sur son physique.

Certains internautes jugent en effet que la nièce d’Anaïs Camizuli est obèse et ne manquent pas de l’écrire en commentaire. Une situation qui, sans surprise, met Manon hors d’elle. Le 31 mai 2021, la belle brune s’est donc saisie de son compte Instagram afin de pousser un coup de gueule en story. “Je reviens juste sur les commentaires Instagram sur les photos de ma fille. Je vais le dire encore gentiment ! 99% des commentaires sont gentils. Mais il y a toujours ce petit pourcentage qui parle du poids de ma fille. Je ne sais pas par où commencer. Soit je vais vous faire des phrases, soit je vais aller droit au but et vous insulter sur 10 générations“, a-t-elle tout d’abord déclaré.

Finalement, Manon a pris le parti de rester calme pour sa mise au point. “Ma fille n’est pas obèse. Elle a un pédiatre qui s’en occupe, un pneumologue qui s’en occupe, elle a des docteurs autour d’elle. Et elle est complètement dans la courbe. C’est juste qu’elle est très petite. Donc les commentaires ‘ta fille est obèse’, ‘ta fille a un problème de santé’, ‘il faut arrêter de la faire manger’ (…) Chacun fait ce qu’il veut déjà, je suis sa mère. Elle mange comme elle en a envie, ce n’est pas vous qui allez faire son éducation. Je pense savoir ce que je fais. Elle va avoir un an et pour le moment, je n’ai jamais fait les choses de travers. Donc toutes les personnes qui parleront du poids de ma fille, soit je vous insulte, soit je vous bloque. (…) Mais arrêtez parce que c’est en train de me taper sur le système“, a-t-elle poursuivi agacée. Et de préciser qu’il ne faut “pas avoir de coeur pour critiquer un enfant“. Elle espère donc qu’après ses déclarations, les internautes cesseront leurs commentaires désobligeants sur Meylie.