André Manoukian, ses enfants “dégoûtés” par la musique : “J’ai raté mon coup !”

0
30

On se rappelle tous des longues tirades inspirées d’Julie (39 ans), née de son ancienne épouse Sophie, Anton (21 ans) et Aris (20 ans), issus de son mariage avec Stéphanie. “Je les ai dégoûtés tous les trois ! J’ai raté mon coup. Quand mon père jouait Les Inventions de Bach, je pensais que c’était à ma portée. Quand ils étaient petits et que j’arpentais le piano dans tous les sens en faisant mes gammes de jazz, pour eux, c’était insupportable et je peux l’entendre, déplore-t-il.

Certains de ses enfants font toutefois un métier créatif. “Je ne regrette pas trop. Ma fille a été scénariste et maintenant elle est réalisatrice. Quant à mes deux fistons, l’un est au Canada dans une école de concepteur de jeux vidéos, l’autre est trader et ne veut pas quitter la vallée“, décrit André Manoukian.

Pendant longtemps, ses enfants et son épouse Stéphanie ont vécu dans les montagnes de Chamonix, loin de lui lorsqu’il travaillait à Paris en raison de son métier. “Un jour elle m’a dit : ‘J’ai inscrit les enfants à l’école à Chamonix’. Là, je me suis dit que c’était foutu, puis finalement non. Au début, ce n’était pas évident mais je n’étais pas aussi souvent à Paris à l’époque. Il n’y avait pas la radio et la Nouvelle Star me prenait trois mois de l’année. Aujourd’hui c’est un peu plus compliqué. J’essaye d’y être le week-end quand je n’ai pas de concert. Si ça nous permet de durer. Ça fait plus de 25 ans qu’on est ensemble“, a sourit le compositeur.

Retrouvez l’interview d’André Manoukian en intégralité dans le dernier numéro de Jours de France.