Ange Noiret : Le présentateur de LCI déstabilisé à l’antenne par… des danseuses du Moulin Rouge !

0
9

Fan d’actualités en tout genre et du style très coloré d’Elizabeth II, il passe la plupart de son temps sur les réseaux sociaux à la recherche d’une bonne histoire à raconter.

Samedi 11 septembre 2021, Ange Noiret a eu quelques difficultés à présenter sa chronique météo sur le plateau de “La matinale du week-end” sur LCI. Entouré de huit danseuses du Moulin Rouge, le météorologiste a eu beaucoup de mal à se concentrer…

Voilà un bulletin météo d’ores et déjà mémorable pour Ange Noiret. Le météorologiste prévisionniste de LCI a eu la bonne surprise de découvrir sur le plateau de La matinale du week-end, ce samedi 11 septembre 2021, la présence de huit charmantes danseuses du Moulin Rouge. Et pour présenter la météo, le chroniqueur a rapidement perdu ses moyens.

Afin de marquer la réouverture du Moulin Rouge, après dix-huit mois de fermeture, huit danseuses étaient présentes sur le plateau dans leurs costumes de scène. Face à Christophe Beaugrand et Anne-Chloé Bottet, ces dernières ont alors exécuté une petite chorégraphie issue de leur spectacle. Mais lorsque le moment est venu de présenter la chronique météo, Ange Noiret a connu certaines difficultés. “Merci d’être avec moi, merci d’être restées. Ça fait 10 ans que je n’ai pas été aussi stressé de présenter un bulletin météo”, a-t-il d’abord confié, embarrassé.

La meilleure météo de l’année

La présence des huit danseuses a non seulement déstabilisé Ange Noiret (à la tête de la chronique météo depuis plus de dix ans) mais l’a également empêché de présenter correctement la carte de la France dans son entièreté. Sur un air de French Cancan, le présentateur a réussi, tant bien que mal, à présenter le temps et les températures. Une séquence durant laquelle ce dernier ne s’est pas gêné de faire quelques petits jeux de mots pour cacher ses émotions.

Les températures ce matin, c’est la douceur qui domine du Nord-Est à la Méditerranée“, a-t-il expliqué, un peu perturbé. Avant de poursuivre, avec autodérision : “Et cette après-midi, de la chaleur comme moi sur le plateau.” Ce qui a provoqué les rires des animateurs sur le plateau, dont celui de Christophe Beaugrand, visiblement très amusé de voir son collègue dans l’embarras. Un moment à la fois insolite et drôle qu’Anne-Chloé Bottet a qualifié, non sans ironie, comme étant “la meilleure météo de l’année“.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook