Angèle et son quotidien très compliqué : “Je vais devoir faire une pause”

0
51

Tout est devenu flou très vite pour la chanteuse belge. À peine âgée de 23 ans, Angèle est l’un des plus gros phénomènes pop de ces deux dernières années. Une seule chanson, sortie en octobre 2017, lui a ouvert les plus grandes portes : un mois après avoir dévoilé La loi de Murphy au public – 27 millions de vues aujourd’hui –, elle faisait salle comble à Bruxelles. L’été dernier, elle était la tête d’affiche du festival Solidays. Fatalement, un tel succès si jeune, c’est le grand vertige pour la petite soeur de Roméo Elvis.

À lire aussi

Ce qui me fait peur, c’est que j’ai dû m’adapter à un mode de vie qui s’éloigne d’une certaine réalité, explique Angèle dans les pages du Parisien. Et je ne sais pas comment ça va se passer quand je vais devoir reprendre une vie normale. Après la tournée, je vais devoir faire une pause et je ne sais même pas comment je vais gérer ça. Ma vie a totalement changé en deux ans.” Si elle envisage sérieusement de faire un break, cette fan inconditionnelle d’Hélène Ségara va devoir penser à s’éloigner des grandes villes, Paris et Bruxelles, si chères à son coeur.

Angèle : Un quotidien compliqué

Ils sont nombreux à vouloir ses yeux depuis qu’elle cartonne à l’internationale. Angèle, qui remplira l’AccorHotels Arena en février 2020, n’est désormais plus un visage méconnu du grand public. Ce qui, au quotidien, peut être source d’anxiété. “C’est compliqué dans les bars, les cinémas, explique-t-elle. Si je veux descendre acheter du papier toilette, en jogging, pas maquillée, il faut que je pense à ce que je vais mettre pour ne pas qu’on me reconnaisse ou qu’on me vole une photo. Alors, il y a toujours des gens pour vous dire : ‘Tout ça, tu l’as choisi.’ Non, j’ai choisi de faire de la musique, des concerts. Je n’aurais jamais cru en arriver là.”

En attendant de nouveaux projets musicaux, la belle artiste a décidé de sortir une réedition de son album Brol. S’ajoutent à la tracklist habituelle des titres qu’elle ne voulait pas intégrer à un prochain opus inédit, comme Perdus, Que du love ou encore la version symphonique de Ta reine. Une chose est sûre, le public qui la suit depuis le début n’est pas près de Tout oublier