Angelina Jolie et sa fille dans “Maléfique” : l’adorable Vivienne a bien changé

0
223

La petite Vivienne n’avait que 4 ans lorsqu’elle a fait ses débuts au cinéma au côté de sa mère dans le film Maléfique, sorti en 2014. Adorable dans le rôle de la princesse Aurore enfant, la dernière fille d’Angelina Jolie et Brad Pitt a depuis bien grandi. Une enfance forcément passée sous le feu des projecteurs avec des parents superstars.

À lire aussi

C’est bien entourée que Vivienne Marcheline est venue au monde le 12 juillet 2008, à Nice, avec son frère jumeau Knox Léon. Après une grossesse particulièrement médiatisée, les deux enfants ont rejoint une fratrie unique en son genre : Maddox (né en 2001 et adopté au Cambodge), Pax (né en 2003 et adopté au Vietnam), Zahara (née en 2005 et adoptée en Éthiopie) et Shiloh (le premier enfant naturel du couple né en 2006 en Namibie). Rapidement, Vivienne, ses frères et ses soeurs ont pris l’habitude d’accompagner leurs parents dans leurs nombreux voyages partout dans le monde : Venise, New York, Paris, La Nouvelle-Orléans, Tokyo, Londres…

Au moment de tourner Maléfique en 2012, le costume d’Angelina Jolie était si effrayant qu’elle n’a pas eu d’autre choix que de faire jouer Vivienne : “On pense que c’est fun que nos enfants fassent une apparition et nous retrouvent sur le tournage, mais pas d’être acteurs, avait confié l’actrice à Entertainment Weekly en 2014. Ce n’est pas du tout notre but avec Brad. Mais les autres acteurs de 3-4 ans ne voulaient pas m’approcher. Ça devait être un enfant qui m’apprécie et qui n’avait pas peur de mes cornes, de mes yeux et de mes griffes. Il fallait donc que ce soit Viv.

Une jolie complicité lie aujourd’hui la jeune fille à sa mère, comme l’attestent leurs diverses apparitions main dans la main dans les rues de Los Angeles. Les sorties de Vivienne avec son père Brad Pitt se sont en revanche raréfiées depuis le divorce-choc du couple en 2016. Aujourd’hui encore les deux acteurs ajustent la garde alternée de leurs six enfants, qui passent la majeure partie de leur temps avec leur mère.