Angelina Jolie perd une bataille dans le divorce : amère, elle “ne pardonnera jamais à Brad” !

0
9

L’affaire est loin d’être conclue. La cour californienne a décidé qu’Angelina Jolie et Brad Pitt devraient désormais partager la garde de leurs enfants… chose que la comédienne a du mal à digérer. Zahara, 16 ans, Shiloh, 15 ans, Knox et Vivienne, 12 ans, devraient diviser leur temps entre papa et maman – Maddox, 19 ans, n’étant plus tellement concerné par cette problématique – à moins que les choses ne changent dans un futur proche. Selon une source d’Us Weekly, qui apporte son témoignage le mardi 1er juin 2020, l’héroïne de la saga Maléfique serait prête à poursuivre ses aventures juridiques.

Elle croit toujours que la justice finira par lui donner raison

Elle serait “amère” et “déçue” par ce verdict qui contredit sa volonté. “La bataille est loin d’être terminée, explique-t-on chez le média américain. Elle ne pardonnera jamais Brad. Elle croit toujours que la justice finira par lui donner raison.” Angelina Jolie attend désormais une décision de la cour d’appel pour annuler ces premiers résultats qu’elle trouve insatisfaisant et anormaux. D’autant que John Ouderkirk, le juge en charge de l’affaire, a refusé d’entendre le témoignage des plus jeunes enfants des deux ex alors que certains d’entres eux n’ont pas que du bien à dire à propos de Brad Pitt.

Il est regrettable de voir que les équipes de Brad jubilent

La décision de cette garde partagée est basée sur l’analyse des rapports des services à l’enfance et des proches de la famille. Pour Angelina Jolie, c’est un coup de poignard dans le coeur. L’actrice hollywoodienne s’était efforcée de faire comprendre que Brad Pitt pouvait se montrer “psychologiquement et physiquement abusif” envers les enfants, ce qui pouvait représenter un risque… sans parvenir à faire entendre sa voix. “Il est regrettable de voir que les équipes de Brad jubilent à l’idée de battre un système mis en place pour protéger les familles et les enfants de problèmes qui pourraient dégrader leur bien-être, regrettait une source proche du dossier auprès de Page Six. Il n’y a pas vraiment de quoi se vanter.” Qui sait ce que l’avenir réserve encore au clan Jolie-Pitt…