Anne-Claire Coudray : Sa fille “s’emballe” sur Twitter et c’est très drôle !

0
156

Mardi 21 avril 2020, juste avant 20h, les 27 000 abonnés au compte Twitter d’Anne-Claire Coudray ont eu une sacrée surprise. Un bien étrange message a été posté et il n’avait aucun sens. Heureusement, la journaliste a vite donné une explication… beaucoup trop mignonne !

À lire aussi

La star du JT de TF1 a toujours profité des réseaux sociaux pour évoquer l’actualité, la questionner ou la commenter. C’est donc avec surprise que les internautes ont pu lire hier : “Fftebjgj6uo0ncriikwfyy6tyyytyyf96ejjju4dy.” Alors que certains se sont inquiétés pour la santé mentale de la femme de 43 ans, d’autres, sans encore savoir ce qu’il s’était passé, ont fait des commentaires amusants. Une personne a par exemple réagi à ce post en soulignant qu’il était “très juste en cette période compliquée“. Une autre lui a demandé ses sources. Bref, la bonne humeur était au rendez-vous et quelques minutes plus tard, les followers d’Anne-Claire Coudray ont enfin eu des explications, de la présentatrice elle-même.

Oops ! Mon assistante de 4 ans et demi s’est un peu emballée ! Une façon de me dire qu’elle a faim…“, a-t-elle expliqué. Une information qui en a fait rire plus d’un. Mais ce qui est franchement drôle c’est que le message d’Amalia (4 ans), née des amours de la femme de télévision avec Nicolas Vix, a au final été plus commenté (plus de 300 fois), plus retweeté (2 500) et plus liké (10 000) que la plupart des posts de sa maman !

Très discrète sur sa vie privée, Anne-Claire Coudray n’a pratiquement jamais fait de déclarations sur sa vie de famille. En janvier dernier, elle a néanmoins raconté à Non Stop People avoir appelé sa fille Amalia car elle apprécie beaucoup la chanteuse de Fado Amalia Rodrigues et a déclaré concernant le fait d’être une maman qui passe à la télévision : “Au début, elle faisait des bisous à la télé, elle allait voir derrière le mur, comme tous les enfants dont les parents passent à la télé j’imagine. Elle n’est pas très impressionnée. Vous redevenez très vite modeste. Elle se rend compte que ses copines me connaissent par un autre biais que les sorties scolaires.