Anne-Elisabeth Blateau poursuivie pour “violences” : elle brise le silence

0
3199

Pour rappel, nos confrères de Closer ont dévoilé vendredi 6 septembre qu’Anne-Elisabeth Blateau avait été placée en garde à vue après avoir eu un comportement violent envers des pompiers et des policiers. Quelques heures plus tard, Le Parisien donnait davantage de détails. Remise en liberté vendredi en fin de journée, elle sera prochainement convoquée devant le tribunal correctionnel de Paris pour “violences et outrages sur personnes chargées d’une mission de service public et violence à raison de l’orientation sexuelle“. C’est vers 4h30 du matin que l’interprète d’Emma aurait flanché.

Les pompiers seraient intervenus pour une suspicion de traumatisme crânien. Et la partenaire de David Mora serait entrée dans une rage folle après que les professionnels ont estimé que ledit traumatisme était bénin. Selon la police, elle aurait essayé d’étrangler une femme pompier. Cette dernière souhaite porter plainte. “La BAC a dû intervenir pour calmer la comédienne, qui a traité en retour les effectifs de police de ‘sales nazis’“, ont ensuite exposé nos confrères.