Accueil Pure Télé Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) : Alcool, altercation avec la police… elle...

Anne-Elisabeth Blateau (Scènes de ménages) : Alcool, altercation avec la police… elle finit à l’hôpital

0
28

Plus d’un an et demi après un premier dérapage, Anne-Elisabeth Blateau récidive. D’après les informations de nos confrères de Closer, l’actrice de Scènes de ménages (M6) a été hospitalisée en état d’ivresse ce mardi 29 juin 2021, après une altercation avec la police.

La scène s’est déroulée dans l’après-midi, aux alentours de 14h45. Comme l’indique la rédaction de Closer, tout a commencé par une intervention policière après plusieurs plaintes du voisinage pour tapage. Anne-Elisabeth Blateau, sous l’emprise de l’alcool et “particulièrement agressive” d’après nos confrères, aurait violemment outragé les policiers. L’interprète d’Emma, la partenaire de Fabien, à l’écran se serait montrée “hors de contrôle” et aurait alors insulté plusieurs personnes.

La police a dû faire appel aux pompiers de Montreuil qui sont intervenus dans la foulée. Dès leur arrivée, les intervenants ont pris en charge la comédienne de 50 ans. Anne-Elisabeth Blateau a rapidement été transportée à l’hôpital, vu son état d’ébriété. Par ailleurs, toujours selon Closer, les policiers victimes ont indiqué qu’ils ne porteraient pas plainte contre la star de Scènes de ménages.

Le scénario se répète… presque deux ans plus tard. En septembre 2019, Anne-Elisabeth Blateau avait été arrêtée alcoolisée et alors qu’elle avait physiquement et verbalement agressé des pompiers, venus à son domicile pour une suspicion de traumatisme crânien. Face à son agressivité, des agents de la BAC étaient à leur tour intervenus, plaçant la jolie rousse en garde à vue. L’actrice avait été poursuivie pour “violences et outrages sur personnes chargées d’une mission de service public” et “violence à raison de l’orientation sexuelle“.

Peu après l’affaire, Anne-Elisabeth Blateau s’était saisie de son compte Instagram afin de présenter publiquement ses excuses. “J’ai honte de n’avoir été que l’ombre de moi-même, honte d’avoir eu une attitude exécrable. Je leur demande de me pardonner comme je vous demande pardon à vous tous qui me soutenez et me donnez l’énergie de remonter la pente“, pouvait-on lire. Un post depuis supprimé…