Anne-Elisabeth Lemoine fait une gaffe osée : la drôle de réaction de ses parents

0
82

C’est un nouveau grand moment de télé qu’a offert Anne-Elisabeth Lemoine aux téléspectateurs le 15 mai 2020. Alors qu’elle recevait Bernard Pivot et Roselyne Bachelot dans C à vous, l’animatrice a rendu l’antenne d’une bien étrange manière. En effet, en souhaitant surenchérir sur la théorie de l’écrivain de 85 ans selon laquelle les programmes télé ne sont plus au goût du jour en raison des gestes barrières qui ne sont pas respectés, Anne-Elisabeth Lemoine a alors lâché : “On va baiser comme dans le monde d’avant dans le monde d’après, c’est promis !

À lire aussi

Une sortie qui avait alors suscité l’hilarité générale ainsi que de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Invitée d’Anne Roumanoff dans Ça fait du bien sur Europe 1 ce mercredi 20 mai, Anne-Elisabeth Lemoine a été amenée à reparler de ce drôle de moment. “Qu’est-ce qui vous est arrivé ? Vous avez craqué ?“, lui a demandé l’humoriste. “Non, je voulais rebondir sur ce que venait de dire Bernard Pivot. Et comme j’avais exactement dix secondes pour conclure, ça s’est un peu mélangé dans mon petit cerveau et j’ai fait un raccourci improbable avec du ‘baiser’ dedans. J’en suis désolée !“, a-t-elle expliqué encore très amusée.

À ce moment-là, Anne-Elisabeth Lemoine s’était d’ailleurs quelque peu fait gronder par Roselyne Bachelot, laquelle lui avait dit : “Mais ça ne va pas ! Elle s’est lâchée…” Et ce n’est pas tout, la journaliste a également surpris ses parents. “Mes parents regardaient et ils m’ont envoyé trois petits points par texto en me disant ‘mais qu’est-ce qui t’a pris, ma fille ?‘. Roselyne Bachelot a feint d’être choquée donc ce que j’ai retenu, c’est la capacité de fausse indignation de cette chère Roselyne. Parce que pour la choquer, il faut y aller quand même“, estime-t-elle avec humour.