Anne Parillaud victime d’inceste ? Amnésique, elle aimerait se souvenir : “On finit par disjoncter”

0
22

Comme beaucoup de victimes, Anne Parillaud doit gérer l’amnésie traumatique. Invitée de l’émission C à vous (France 5) le 28 avril 2021, la comédienne a expliqué avoir longtemps vécu “dans le déni” au sujet de l’inceste qu’elle aurait subi par son père étant enfant. Un souvenir flou endommagé par son propre cerveau, qui choisit d’oublier plutôt que de faire face au traumatisme.

Questionnée par Anne-Elisabeth Lemoine sur cette envie de se souvenir, Anne Parillaud a expliqué en quoi le doute était pire que la certitude. “C’est plus violent parce qu’en fait, nous sommes dans un doute. On vit avec des symptômes, on vit avec des blessures et on ne comprend pas toujours leur origine. C’est vrai que le processus du déni, c’est comme une protection et on finit par disjoncter”, déplore l’ex-compagne de Luc Besson, Alain Delon et Jean-Michel Jarre. Une triste réalité pour de nombreuses victimes, d’inceste ou d’agressions similaires.

Un sujet encore peu connu auprès du grand public, malgré les travaux du docteur Muriel Salmona et la diffusion du documentaire Apnée en 2019. Depuis la parution en début d’année du livre de Camille Kouchner, La familia grande, plus de personnalités osent lever le tabou sur ces imprécisions dues à de trop grands traumatismes. “D’un seul coup, la mémoire se ferme et enferme des données pour qu’on puisse survivre et qu’on puisse se protéger pour des choses qui ne sont pas acceptables“, poursuit Anne Parillaud avec une certaine émotion.

Dans une interview à Paris Match, Anne Parillaud évoquait déjà cette agression présumée dont elle s’est inspirée pour écrire son premier roman, Les Abusés (ed. Robert Laffont). L’actrice césarisée parlait alors de ses rapports particuliers avec ses parents : “Ceux qui deviennent des bourreaux sont souvent, au départ, des victimes. Ça n’excuse rien mais moi je veux en tenir compte quand on les juge“, confiait-elle. Un long chemin vers la guérison.