Anne-Sophie Lapix coincée plus de 20 heures dans un train: récit de son calvaire

0
260

Anne-Sophie Lapix se souviendra de sa journée du 30 août 2020. La présentatrice du JT de 20h de France 2 faisait partie des personnes bloquées dans l’un des trains de la SNCF, dans le Sud-Ouest. Interviewée par Thomas Sotto dans son émission RTL Soir, elle a dévoilé les dessous de cet épisode cauchemardesque.

À lire aussi

Anne-Sophie Lapix avait profité du week-end pour se rendre chez elle, à Saint-Jean-de-Luz. Après avoir passé du bon temps, l’épouse d’Arthur Sadoun devait reprendre le train dimanche, à midi. Mais la SNCF en avait décidé autrement. En raison d’une série de pannes liée à l’alimentation électrique, une dizaine de TGV sont restés bloqués entre les villes de Dax et de Bordeaux, dont celui de la présentatrice de 48 ans. “J’aurais dû arriver à 16h21 hier et je suis arrivée à 12h30 aujourd’hui. Quasiment vingt-quatre heures de trajet“, a-t-elle indiqué au micro de RTL, en précisant également que le train était déjà parti avec deux heures et demie de retard.

Anne-Sophie Lapix n’en a pas profité pour se reposer. Elle n’a en effet “absolument pas réussi à dormir“. “On a cru à chaque fois que l’incident ne durerait que quelques minutes. (…) On en riait même à chaque fois qu’on nous annonçait un nouvel incident“, a-t-elle poursuivi. Mais plus le temps passait, plus le stress gagnait les passagers du train : “Au bout d’un certain temps, il y a eu un peu de stress, notamment de la part des familles. Il y avait énormément d’enfants extrêmement jeunes, qui ont commencé à s’exciter ou à pleurer. Et très vite, il n’y avait plus d’eau et de nourriture C’est là que ça a commencé à être un peu tendu.

Malgré tout, Anne-Sophie Lapix n’est pas en colère contre la SNCF. Elle a assuré que l’équipe faisait de son mieux pour le bien des passagers. “Ça a été quand même très périlleux“, a-t-elle conclu. Fort heureusement, elle est arrivée à temps pour présenter son JT. Un bonheur pour les téléspectateurs qui la suivent.

Anne-Sophie Lapix n’est pas la seule personnalité à avoir vécu ce cauchemar. Le groupe Hyphen Hyphen ainsi que le danseur professionnel de Danse avec les stars Christian Millette ont subi le même sort.