Anne-Sophie Lapix taquine avec Thomas Sotto : sa drôle de remarque en plein JT

0
57

Qui a dit que la télé était un milieu de requins ? Certainement pas Anne-Sophie Lapix en tout cas, qui a noué de belles amitiés au fil des années. Anciennement aux commandes de C à vous, elle informe les Français sur l’actualité dans le JT de 20h sur France 2 depuis 2017. Un exercice auquel elle s’est rapidement adaptée, apportant même quelques touches d’humour. La preuve jeudi 27 août 2020, lorsque la journaliste de 48 ans a, au passage, révélé qu’elle était très complice avec l’un de ses confrères, à savoir Thomas Sotto.

À lire aussi

Au moment de rendre l’antenne pour laisser la place à Nagui et Leïla Kaddour avec l’émission musicale Le Festival des festivals, Anne-Sophie Lapix a annoncé la présence de Thomas Sotto à sa place pour le week-end, glissant un commentaire sur son omniprésence médiatique. “Demain vous retrouvez Nathanaël de Rincquesen à 13h et à 20h, le marathonien de l’info Thomas Sotto qui enchaîne son douzième jour de travail télé et radio confondues, et ce n’est pas fini“, a-t-elle déclaré, impressionnée. Elle finit même par dévoiler, petit sourire en coin, “le secret de sa forme” : “Pour le soutenir, vous pouvez envoyer des bananes à France Télévisions.

Anne-Sophie Lapix est bien informée car il est vrai que le complice de Nikos Aliagas adore les bananes. Il le confirmait lui-même lors d’une interview accordée par Konbini. “J’ai besoin d’avoir une banane pas loin. C’est mon doudou, la banane. Je me dis si jamais il m’arrive quelque chose, si j’ai un coup de mou, tac, je prends ma banane et ça me reboostera “, avait-il déclaré. On attend désormais sa réponse à Anne-Sophie Lapix ce vendredi 28 août !

Les deux journalistes adorent se taquiner publiquement. La semaine dernière, c’est Thomas Sotto qui se jouait de sa collègue en révélant qu’elle était davantage de la team “Chocolatine” quand lui préfère dire “pain au chocolat“. Bref, des moments volés en plein JT qui font beaucoup rire les internautes à chaque fois.