Anny Duperey jamais sans sa perruque : ses drôles de confidences

0
71

Le 3 septembre 2020, TF1 a lancé sa nouvelle série intitulée Grand Hôtel. Un feuilleton au casting prometteur avec Alain-Fabien Delon, Bruno Solo ou encore Carole Bouquet. Les premiers épisodes ont été marqués par la présence d’ Anny Duperey, laquelle incarne Suzanne de Mariese, une riche habituée du palace. Et pour cause, la comédienne de 73 ans y apparaît avec une perruque, de quoi complètement la métamorphoser.

À lire aussi

Pour le magazine Nous Deux, elle explique s’être inspirée de la coiffure d’une célèbre chanteuse. “J’ai pensé à Françoise Hardy pour l’allure de ce personnage, avec cette coupe assez chic.” Au cours de cet entretien, Anny Duperey confie par ailleurs craquer pour des perruques pour chacun de ses projets depuis qu’elle a raccroché son rôle de Catherine Beaumont dans Une famille formidable au bout de 26 ans, reconnaissant leur utilité. “Je joue avec des perruques depuis la fin d’Une famille formidable (…) La perruque permet de faire des compositions de personnages tout en étant reconnaissable. Et puis c’est très agréable : personne ne vous enquiquine à coiffer et recoiffer vos cheveux. Vous mettez la perruque et vous la retirez, comme un chapeau.

Pour autant, Anny Duperey est très satisfaite de sa véritable coupe de cheveux et aucune perruque ne pourrait lui donner envie de la changer, même si celle de Grand Hôtel a rencontré un franc succès sur les réseaux sociaux. “Ça ne m’a pas convaincue du tout, parce que je n’ai pas la même qualité de cheveux. Les miens ne sont pas souples du tout, c’est un casque qui ne bouge pas ! Il faut avoir une bonne qualité de cheveux pour pouvoir les garder blancs“, a-t-elle estimé.

Les téléspectateurs pourront en tout cas admirer ce nouveau look pendant quelques semaines puisque TF1 va encore diffuser six épisodes de Grand Hôtel. L’histoire : Margaux Vasseur, (Solène Hebert) jeune et belle héritière d’un palace historique de la Côte d’Azur, revient à l’hôtel qu’elle avait quitté à la mort de son père, pour épouser son amour de toujours, devenu directeur (Virgile Bramly). Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec Anthony (Victor Meutelet), nouveau serveur infiltré à l’hôtel afin de retrouver sa soeur qui y travaillait avant de disparaître sans laisser de trace. Alors qu’un jeu de séduction s’instaure entre Anthony et Margaux, les secrets enfouis du Grand Hôtel sont sur le point de refaire surface…