Antoine a touché le pactole grâce aux publicités Atol : il dévoile ce qu’il a fait de ses cachets

0
85

Si l’argent reste un tabou pour certains, ce n’est pas le cas pour Antoine. L’auteur-compositeur-interprète de 77 ans s’est épanché sur ses finances, au micro de Jordan de Luxe ce 30 novembre. A la retraite, il a confié toucher chaque mois une jolie somme de 2000 euros, à laquelle s’ajoutent “1300, 1400 euros de la mutuelle de la Sacem. Je n’ai pas les droits d’auteurs eux-mêmes”. “Je n’ai pas à pleurer, c’est une belle retraite que je souhaite à tout le monde”, a-t-il confié. Selon Jordan de Luxe, l’interprète des Elucubrations d’Antoine aurait touché environ 1 million d’euros au cours de sa collaboration avec les opticiens Atol.

Vous m’aviez dit que vous touchez 0,30€ sur chaque paire de lunettes vendue”, s’est souvenu l’animateur. “Je me suis un peu renseigné, on est aux alentours de 1 million d’euros sur Atol”. Et son invité de le corriger : “J‘ai peut-être un peu exagéré, ça ne doit pas être 0,30€, mais 0,03€.”

Avant de poursuivre.Je pense que pendant les années Atol, je devais toucher 10 000 euros par mois, à peu près mais pas plus. L’histoire est très étonnante : j’étais sur mon bateau, je reçois un coup de téléphone satellite et on me demande si je veux tourner un petit film publicitaire pour les techniciens en optique lunetterie. J’ai répondu : ‘Pourquoi pas’. Je ne pensais pas que ça allait durer 12 ans”.

Le navigateur, qui se fait encore aujourd’hui arrêter dans la rue grâce à ces spots publicitaires mythiques, se souvient de cette “aventure extraordinaire”. “Ça a été très marrant. Et sur le plan financier, ça a payé trois ans de grandes écoles à mes deux fils et à ma fille… Mais aucun rapport avec les humoristes Chevallier et Laspalès avec la publicité pour la Matmut par exemple. Mais je n’ai pas du tout à me plaindre”.

Pierre Antoine Muraccioli dit Antoine est connu pour ses tubes Ramenez-moi chez moi, S’cusez-moi M’sieur Antoine ou encore Bonjour Salut et Touchez pas à la mer. Il a connu le succès dans les années 60. Amoureux des voyages, il a fait le tour du monde en bateau. De 1999 à 2011, il était la star des publicités Atol.