Antonia Thomas (Good Doctor) : le talent (très) caché de l’interprète de Claire

0
110

Tous ce talent en une seule personne. Si on adore tous la solaire Dr Browne dans Good Doctor (TF1), Antonia Thomas a bien d’autres facettes. Avec un père chanteur d’opéra, David Thomas, et une grande soeur actrice de comédies musicales, la ravissante Britannique de 33 ans avait de quoi hériter d’une grande fibre artistique. “Je crois que très tôt, dès 11 ans, j’ai rejoint la troupe de théâtre de l’école et des choses du genre. Être sur scène, c’est un truc de famille. Au début, je pensais que je chanterais”, a-t-elle expliqué à BUILD Series, le 26 septembre 2018.

À lire aussi

Antonia Thomas avait alors un grand talent pour le chant lyrique, elle qui est une mezzo-soprano. Un talent vraiment peu commun qu’elle décide d’explorer alors qu’elle était adolescente. “J’ai intégré une troupe appelée National Youth Music Theater. C’est un truc à moitié professionnel. Et je suis partie en tournée au Japon avec eux, pour une comédie musicale. J’avais 14 ans. J’ai adoré et j’ai un peu chopé le virus. Mais quand je suis revenue à la maison et que je suis retournée à l’école, j’ai apprécié de plus en plus l’idée de seulement jouer. Donc après, j’ai intégré une école de comédie“, raconte-t-elle à nos confrères.

Il faudra attendre 2009 pour voir les débuts d’Antonia Thomas à la télévision, dans l’excellente série Misfits, où elle a incarné le rôle d’Alisha Daniels jusqu’en 2011. Depuis, on a pu la voir dans plusieurs beaux projets, du Transporteur (M6) à The Musketeers (TMC) jusqu’à Lovesick (Netflix).

Toujours auprès de BUILD, Antonia Thomas expliquait qu’elle avait participé à l’audition de Good Doctor un peu à la dernière minute. Après une semaine éprouvante de castings à Los Angeles, la comédienne s’était autorisé quelques verres tard dans la nuit. “Au final, ils ont dit : ‘Désolé, c’est demain matin à 9h’. Alors on y est allés”, raconte-t-elle. Au final, tout a fonctionné, et Antonia Thomas est très fière de jouer dans la série. “Je pense que le fait que le héros soit un médecin atteint d’autisme est fantastique et que ça montre la maladie sous un angle positif”, avait-elle reconnu.