April Benayoum (Miss Provence), sa nouvelle vie d’influenceuse : elle révèle son salaire colossal

0
15

Le 19 décembre 2020 avait lieu la 100ème élection de Miss France. C’est Amandine Petit (Miss Normandie) qui a été couronnée ce soir-là, au terme d’une soirée passée au Puy du Fou sans public en raison de l’épidémie de coronavirus. Amandine Petit ne fut pas la seule candidate à avoir tapé dans l’oeil des téléspectateurs puisque c’est sa première dauphine, April Benayoum, qui s’est également démarquée. La jolie jeune femme représentant la Provence s’est en effet rapidement fait un nom sur la place publique, autrement que par les attaques antisémites dont elle a été victime.

Quand on passe en direct sur TF1 devant plus de 10 millions de téléspectateurs, c’est vrai que ça offre une visibilité énorme. Avant de commencer l’élection, j’avais 60 000 abonnés et dès que je suis rentrée après l’élection, j’avais 120 000 abonnés. Donc ça avait doublé en trois heures“, a-t-elle confié sur C8 mardi 13 avril dans le reportage Influenceurs, une vie de rêve à Dubaï.

Avec cette notoriété soudaine, April Benayoum s’est attirée les faveurs de Magali Berdah, la papesse des influenceurs. Cette dernière a fait de la reine de beauté sa nouvelle recrue dans son agence Shauna Events, qui gère également Nabilla, Maeva Ghennam ou encore Carla Moreau. “Je l’ai tout de suite contactée parce que pour moi elle est totalement raccord avec les valeurs que j’aime“, a déclaré face caméra Magali Berdah. L’agent de stars lui a donc proposé un contrat mensuel au salaire très alléchant. “Je peux faire une fourchette entre 10 et 30 000 euros“, a révélé April Benayoum.

Des sommes vertigineuses dont elle a bien conscience. “30 000 euros quand on a 22 ans c’est incroyable, je le sais parce qu’il y a quelques mois j’étais seulement étudiante. Je mesure vraiment la valeur de l’argent, je fais très attention à ce que je fais“, a-t-elle assuré.