Ariana Grande : L’attentat de Manchester, en 2017, aurait pu être évité

0
26

Elle sera marquée à vie par cette épreuve. Le 22 mai 2017, vers 22h30, l’Arena de Manchester a été pris d’assaut juste après un concert d’Ariana Grande, en plein Dangerous Woman Tour. L’explosion a fait 22 morts – 23, si l’on compte l’assaillant – et plus de 500 blessés. Mais selon les récents rapports publiés par Billboard, le drame aurait pu être évité, ou au moins amoindri. “Un grand nombre d’opportunités ont été manquées cette nuit, peut-on lire dans les 200 pages de ce documents. La police et la sécurité auraient dû faire davantage pour anticiper cette attaque.

Salman Abedi, terroriste islamiste responsable de l’explosion, aurait pu être identifié et arrêté avant de commettre son crime. John Saunders, l’homme qui a mené l’enquête, affirme que la bombe aurait fait des ravages quoiqu’il arrive, mais que les dégâts auraient pu être moindre. Selon son rapport, la compagnie de sécurité Showsec et la police britannique seraient les principaux responsables : un agent adolescent avait entendu les préoccupations d’un membre du public concernant Salman Abedi mais n’en avait pas tenu rigueur. Un autre jeune homme, lui aussi adolescent, aurait tenté d’utiliser sa radio pour faire circuler l’information mais ne serait pas parvenu à utiliser l’appareil.

Cet “anniversaire” ne sera jamais facile…

Le système de sécurité de la Manchester Arena aurait permis à Salman Abedi de se cacher pendant une heure au niveau d’un angle mort, invisible aux yeux des caméras. Aucune patrouille n’a été réalisée, à ce niveau, durant les trente minutes qui ont précédé l’attaque. Si Ariana Grande s’était sortie indemne de l’attentat, elle n’a jamais oublié les 22 personnes qui ont disparu ce soir-là. Elle avait organisé un concert pour les proches des victimes, moins de deux semaines après le drame, à Manchester. Elle leur avait également rendu hommage dans le clip de son titre No Tears Left To Cry et s’était fait tatouer une abeille, le symbole de la ville, derrière l’oreille.

Bien que le deuil soit toujours présent et que notre relation à lui évolue constamment, et s’exprime de diverses manières chaque jour, chaque année… je sais que cet anniversaire ne sera jamais facile, écrivait-elle sur Instagram le 22 mai dernier, ajoutant le nom de chaque victime en dessous de son texte. S’il-vous-plaît, sachez que je pense à vous aujourd’hui...”