Arthur : Ménage, devoirs avec sa fille… son confinement avec Mareva Galanter

0
97

Tous les jours, en direct à 16h30 sur Facebook et Instagram, Arthur présente en direct Show Must Go Home depuis son lieu de confinement. Si la star de la télévision travaille encore, elle profite aussi de ce nouveau mode de vie pour s’occuper comme il se doit de sa compagne Maréva Galanter (Miss France 1999) et de leur fille Manava (4 ans). Il s’est confié à TVMag.

À lire aussi

Confiné en dehors de Paris dans “une maison où il y a de l’espace et un jardin“, ce qui est idéal pour lui qui est claustrophobe, Arthur découvre un nouveau quotidien où la famille prend une part importante. “Le matin, je me lève à 7h, je donne un coup de main à Mareva pour les tâches ménagères. Je ne cuisine pas, donc je passe l’aspirateur, je fais les lits, je sors la poubelle…“, confie-t-il. Puis, il évoque leur fille Manava : “J’avoue que les premiers jours, ça m’a vraiment saoulé, mais maintenant, je me lève, je prends ma douche, je me fais beau pour ma fille et on fait l’école tous les deux devant l’ordinateur connecté avec la maîtresse. Je ne sais pas si j’aurais réussi à faire les devoirs de mon fils de 10 ans, mais là, les triangles, les ronds, c’est bon, je m’en sors. En une semaine, j’ai passé plus de temps collé à ma fille que les six derniers mois. Jamais j’aurais pensé faire l’école à ma fille de toute ma vie. Donc, finalement, il y a du bon qui sort de ce confinement. Il faut aller chercher le positif quelque part, sinon on va sombrer dans la dépression.”

Arthur est aussi le père de Samuel (né en 1997), qu’il a eu avec Léa Vigny, et d’Aaron (né 2009), fruit de sa relation passée avec Caroline Brasch Nielsen. Ses deux fils sont actuellement chez leurs mères respectives.

Concernant ses sociétés, Arthur ne cache pas qu’elles sont “au bord de collapser“. En effet, avec le confinement et l’arrêt des tournages et des productions, Arthur souffre et s’inquiète pour ses 2500 salariés comme il l’avait expliqué à L’Équipée Sauvage sur Europe 1 lundi 23 mars. À TVMag il explique : “Toutes mes émissions ont été arrêtées ou reportées. J’ai le plus grand décor de l’histoire de la télévision qu’on a construit à côté de Parc Astérix pour District Z qui nous attend, qui attend la fin du confinement. Et j’ai aussi deux numéros des Touristes qui sont dans l’attente d’être tournés aussi. Mais je ne suis pas seul. Tout le métier est à l’arrêt. On se soutient les uns les autres, on se parle, on s’écrit… Notre industrie est en pleine tourmente, nous devons soutenir les chaînes et nous entraider.